spot_imgspot_img

Maurel & Prom fait le point au Gabon

Après un glissement de terrain survenu fin janvier 2012 sur un des champs (Omoc-Nord), le groupe pétrolier Maurel & Prom a souhaité faire le point sur la production au Gabon, notamment le permis d’Omoueyi, dans le Moyen-Ogooué (Centre).

Ainsi, sur le permis d’Omoueyi qui compte les champs Onal, Omko, Omgw, Ombg et Omoc-Nord, la production s’élève à 18 500 barils d’huile par jour (b/j) suite à la connexion des puits de la plate-forme Omoc-N-700, contre 16 491 b/j à la fin du premier semestre 2012. Deux plates-formes supplémentaires (PF 800 et PF 900) seront connectées dans les prochaines semaines, tandis que PF-200 le sera également au cours du mois de novembre.

Au total huit nouveaux puits producteurs et quatre puits injecteurs seront mis en service d’ici fin novembre 2012, auxquels s’ajouteront deux puits injecteurs en décembre. «L’efficacité de l’injection d’eau se confirme sur le champ d’Omko et laisse espérer des résultats similaires sur le champ d’Omoc-Nord lors de sa mise en place en décembre 2012», explique la société d’exploration et de production pétrolière, qui précise que sur le champ d’Omgw, l’injection d’eau démarrée en février 2012 se poursuit et permet de stabiliser la pression dans le réservoir.

A fin 2012, la capacité d’injection d’eau sera doublée, passant de 25 000 à 50 000 barils d’eau par jour, et des pompes supplémentaires seront mises en place pour augmenter la pression de l’injection dans les couches les plus compactes. Ces actions entraineront une augmentation progressive des quantités d’huile produites au cours de l’année 2013.

Maurel & Prom a également mis au point des formulations chimiques qui devraient remédier à la chute de production constatée après chaque intervention sur les puits et d’améliorer la répartition de l’eau injectée dans les réservoirs. Au final, la société espère que l’application de ces techniques va permettre de rattraper les objectifs initiaux de production à compter de l’année prochaine.

Au 1er semestre, la junior pétrolière française avait produit 17 738 barils par jour (production à 100%), en baisse de 1,5% sur un an. Sur ce total, 16 491 barils/jour provenaient du Gabon, et le solde de Colombie. Son objectif était alors d’atteindre une production à 100% d’environ 24 500 barils/jour à fin 2012.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES