spot_imgspot_img

Début de la deuxième phase de visite des chantiers de l’émergence

La deuxième étape de visite de chantiers de l’émergence initiée par le gouvernement gabonais a débuté lundi par la visite de l’Ecole normale des instituteurs (ENI), de l’Université des sciences de la santé (USS), de l’Université Omar Bongo (UOB) et du Lycée publique Nelson Mandela.

A l’ENI, située dans la commune d’Owendo, les travaux de réhabilitation et de constructions de nouveaux bâtiments sont en cours en définition.

Deux imposants bâtiments en matériaux préfabriqués ont été érigés, un dans la partie gauche et l’autre dans partie droite de l’établissement.

Selon les explications d’un ingénieur de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), ces deux bâtiments comprenant chacune des deux compartiments servant de salles de classe accueillent 50 élèves chacune.

La construction de ces nouveaux bâtiments entièrement climatisés ont permis à l’ENI de tripler sa capacité d’accueil.

Le directeur de l’Ecole a indiqué l’acquisition de ces nouveaux bâtiments porte désormais le nombre d’élèves à plus de 800. Il y a seulement deux ans, l’ENI de Libreville accueille un peu plus de 250 étudiants.

Hormis, la capacité d’accueil, l’école a été également dotée d’un groupe électrogène de forte tension pour parer aux coupures d’électricité, ainsi que des toilettes modernes.

Après l’ENI, la visite s’est poursuivie à l’Université des sciences de la santé (USS) où un imposant amphithéâtre a été complètement remis à neuf dans le cadre de la politique de la réhabilitation des universités et grandes écoles.

Cet amphithéâtre relooké a servi de cadre au dernier concours d’agrégation de médecine. Il a une capacité de 400 places et muni d’un matériel de sonorisation de pointe.

Il a été aussi construit plus d’une vingtaine de toilette pour cette université qui compte 1145 étudiants repartis dans les filières de médecine, sage-femme, biologie médicale et anesthésie-réanimation. L’USS a également bénéficié de la réfection de 24 salles de cours dans le cadre de ce programme.

L’Université Omar Bongo

La plus ancienne et la plus peuplée du Gabon, l’UOB est présentement en chantier. Mais l’on peut déjà voir 10 imposants bâtiments préfabriqués qui trônent au cœur même de l’institution. Ils servent de salle de cours et d’amphithéâtre. Selon le recteur, construction de ces infrastructures viennent sérieusement décongestionner l’université.

Ce sont 2000 places confortables qui permettront aux étudiants d’apprendre dans des conditions optimales, a dit le recteur Nzinzi.

D’autres travaux sont actuellement en cours à l’UOB, notamment la réfection de plusieurs salles de cours, de pavillon de la cité universitaire et la construction des toilettes écologiques. Des panneaux solaires sont aussi visibles venant renforcer la capacité électrique au sein de cette institution

Au Lycée Nelson Mandela, la capacité d’accueil a été aussi renforcée avec la construction de bâtiments fabriqués pour mettre les élèves dans les conditions d’apprentissage excellente.

Selon le directeur général du patrimoine au ministère de l’Education, depuis 2009, ce sont près de 100 milliards de FCFA sur l’ensemble du territoire national.

Ces travaux sont exécutés sous le contrôle conjoint du ministère de l’Education nationale et de l’ANGT.

La première étape de visite des chantiers de l’émergence a eu lieu en octobre dernier, rappelle-t-on.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES