spot_imgspot_img

Du mieux pour les automobilistes

Publié par Biggie Malouana / dans SOCIÉTÉ / mardi 18 décembre 2012 à 5:09
Avec l’explosion du parc automobiliste et la carence d’artères secondaires praticables à Libreville, circuler dans la capitale gabonaise devient un véritable casse-tête pour les automobilistes.

Libreville – Embouteillage sur le boulevard de bord de mer © Francesco Colonna Romano

En effet, explique un communiqué du ministère des Travaux publics publié ce 17 décembre, « le ralentissement du trafic automobile observé dans la plupart des artères de la ville de Libreville est, pour partie, occasionné par la fermeture de certaines voies structurantes du réseau routier urbain de la capitale, consécutivement à la construction anarchique de divers bâtiments et barrières par certains compatriotes».

Pour juguler ce phénomène, le ministère des Travaux publics, dans le cadre du programme de réhabilitation et d’aménagement des voiries de Libreville, va lancer dans les prochains jours, les travaux de réfection et d’ouverture des voiries indûment fermées dans les quartiers Montagne Sainte et Derrière l’Hôpital. Concernant le second quartier, il s’agit de l’axe allant du carrefour collège Saint-Denis-Claude jusqu’au carrefour à proximité du mur de la SEEG.

Pour le premier quartier, il s’agit du carrefour «Oxy plus» vers la subdivision des Travaux publics de Libreville en passant devant le restaurant «Le Sakura» (voie 1 sur 750 m) ; de la mosquée de Montagne sainte vers le camp de Police (voie 2 su 750 m) ; du camp de Police vers la descente des Sapeurs pompiers (voie 3 sur 650 m) ; voie menant à l’État Major de la Marine marchande (voie 4 sur 850 m) ; entrée à partir de la clinique Chambrier (voie 5 sur 640 m) ; du carrefour Léon Mba vers l’état major de la Marine marchande (voie 6 sur 920 m) ; du carrefour station Total Komo vers le terminus (voie 7 sur 820 m).

Préalablement au démarrage de ces travaux, conclu le communiqué, «les services du ministère vont procéder à l’identification des édifices et autres constructions qui obstruent les voies. A cet effet, les populations situées dans l’emprise du projet sont priées de bien vouloir faciliter le bon déroulement de cette opération».

Une mesure qui pourrait cependant se heurter à la «toute puissance» de certains riverains. D’aucuns se souviennent certainement de l’épisode d’un ancien hiérarque du pouvoir, qui s’est formellement opposé à la destruction de sa barrière, pourtant en plein sur le domaine public, au quartier Charbonnages à Libreville. Et les exemples de ce type sont légion dans le pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES