spot_imgspot_img

Ballon d’Or africain 2012 : c’est encore Yaya Touré !

Le champion d’Angleterre avec son club de Manchester City, l’Ivoirien Yaya Touré, a ravi la vedette, pour la deuxième fois consécutive, à son compatriote Didier Drogba et à l’outsider camerounais Alexandre Song Billong. Il a été, une nouvelle fois, porté sur la plus haute marche du podium du Ballon d’Or africain, le jeudi 20 décembre 2012, à Banquet Hall-Accra (Ghana).

Le champion d’Angleterre, l’Ivoirien Yaya Touré, remporte encore une fois le ballon d’or africain © D.R.

Ce résultat a été rendu public par la Confédération africaine de football lors des Glo-CAF Awards organisés dans la capitale ghanéenne. Elle a permis d’élire le meilleur joueur africain de l’année, les meilleurs clubs, la meilleure équipe nationale, les meilleurs entraineurs, les révélations et les meilleurs dirigeants.

Le joueur de Manchester City a déjoué tous les pronostics favorables à son coéquipier en équipe nationale ivoirienne, Didier Drogba. Lauréat l’année dernière, Yaya Touré, a réalisé une saison 2011-2012 de toute beauté, sanctionnée par un titre de champion d’Angleterre avec son club. Le milieu des Éléphants de Côte d`Ivoire avait pesé de tout son poids sur sa sélection nationale en finale de la dernière CAN 2012 au Gabon où elle avait buté contre la superbe équipe de Zambie. D’autre part, il a également largement participé à la qualification de cette même sélection pour la prochaine CAN 2013. Le parcours des Éléphants a été est somme toute brillant et ponctué de deux buts décisifs de Yaya Touré à Dakar, au Sénégal.

Didier Drogba et Yaya Touré lors de la remise du prix © AFP

Dider Drogba, qui était favori, a pris cette nomination avec humilité. «Il n’y a pas de quoi être déçu quand on est battu par Yaya Touré. Le prix qu’il a aujourd’hui est amplement mérité. Il a fait preuve de régularité ces deux dernières années», a-t-il déclaré au micro de RFI. «Pour moi, c’est un honneur d’être en compétition face à Yaya [Touré] et Alexandre [Song]. Alexandre est un ami, Yaya c’est mon petit frère.»

«Recevoir ce trophée une deuxième fois consécutive, c’est assez spécial. C’est un grand bonheur, une joie immense ! C’est un trophée très important. Je le dédie à ma famille et à la Côte d’Ivoire. Deux de ses fils ont été finalistes de ce trophée. Cela veut dire que le football ivoirien est en grand progrès», a déclaré à son tour Yaya Touré. «Le plus important, c’est que c’est la Côte d’Ivoire qui a gagnée aujourd’hui.»

Sur 34 sélectionnés au départ, puis dix dans lesquels on retrouvait l’internationale gabonais de Saint Etienne, Pierre Emerick Aubameyang, ils ne restaient désormais que deux à disputer le tire à l’Ivoirien Yaya Touré, milieu de terrain de Manchester City, qui l’a finalement remporté pour la seconde fois.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES