spot_imgspot_img

Un cœur d’adolescent sur la plage du lycée Léon-Mba

Un cœur retrouvé sur la plage du lycée Léon-Mba il y a deux semaines a été déclaré humain par le médecin légiste chargé de l’authentifier. Il s’agirait même d’un cœur d’adolescent.

La plage du lycée Léon-Mba, l’une des plus fréquentées de la capitale – © D.R.

Alors qu’elle faisait son jogging le long de la plage du lycée Léon-Mba, une jeune femme avait été intriguée par le manège de deux hommes : «Un homme est passé à côté de moi. Soudain, quelque chose est tombé du sac qu’il portait. A ce moment, son compagnon a voulu ramasser la chose tombée. Quand je me suis approchée pour savoir de quoi il était question, il m’a menacée. J’ai trouvé son attitude suspecte et j’ai appelé les policiers qui se trouvaient non loin de là», avait déclare la jeune joggeuse à la presse.

© D.R.

L’«objet» tombé du sac s’est avéré être un cœur encore sanguinolent, et les objets saisis dans le sac d’un des deux compères, des bérets militaires et des couteaux. L’un des deux suspects s’étant enfui, la police n’a pu arrêté que le second. Mais il aura fallu attendre le rapport du médecin légiste pour être certain que le cœur appartenait bien à un être humain.

Pour le moment, personne ne sait à qui pouvait appartenir ce cœur. La rumeur voudrait qu’elle soit celui d’un€ enfant des rues dont seraient emparés les malfrats pour s’adonner à des pratiques rituelles macabres, mais la police cherche encore parmi les noms des personnes déclarées disparues s’il ne peut pas s’agir de quelqu’un d’autre. D’ailleurs, quand bien même il s’agirait d’un enfant de la rue, sa disparition risque de ne pas passer inaperçue longtemps.

Les lieux de la découverte du cœur semblent être aussi celui, sinon du meurtre, du moins du dépeçage puisqu’on y a retrouvé du sang en grande quantité. Cependant aucun autre organe ou reste humain n’a été retrouvé. Un gardien aurait aperçu, vers 5 heures du matin, le jour de la découverte du cœur, un homme trainant un gros sac et une bouteille qui pourrait avoir contenu du sang.

Alors que les recherches continuent, des sources policières disent rechercher plusieurs complices, dont un peut-être en voiture, qui aurait pu repartir avec le corps. Le fait de détenir l’un des éventuels assassins aidera sans doute à reconstituer les faits et retrouver les autres suspects.

La procureure, Sidonie-Flore Ouwé, s’était immédiatement rendue sur les lieux le jour même, et il semble que la police ait reçu l’ordre, cette fois-ci, de mener une enquête complète et sans retenue.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES