spot_imgspot_img

PME-PMI : Le dispositif de Mbadinga Madiya pour booster le secteur

Le gouvernement s’engage à appuyer le secteur privé, à travers la mise en place d’un cadre de promotion, afin de booster la compétitivité des PME gabonaises et l’insertion des Gabonais dans le monde de l’entrepreneuriat.

Le ministre en charge des PME-PMI souhaite densifier le tissu entrepreneurial pour un élargissement stratégique de la base productive. Pour espérer atteindre cet objectif, il compte faire sauter certains verrous juridiques et financiers et sortir beaucoup de ces tisserands de la croissance de l’informel. C’est du moins l’essentiel du contenu de sa lettre adressée aux entrepreneurs le 23 juin et dont la vocation est d’insuffler un nouvel esprit d’entreprise.

«Ils sont jeunes, moins jeunes ; ce sont des hommes et des femmes déterminés. Ils créent chaque jour, innovent, recherchent produisent, échangent. Ils sont dans le numérique, les transports, les BTP, les services aux entreprises et aux particuliers, les travaux publics, l’agriculture, la transformation alimentaire. Ce sont des entrepreneurs gabonais, porteurs du nouvel esprit d’entreprise», déclare le ministre des PME-PMI.

Il est d’avis que la diversification et la transformation de l’économie qu’appelle de tous ses vœux le président de la République, ne se fera pas sans eux. Le gouvernement s’engage donc à mettre à leur disposition des outils juridiques, fiscaux et institutionnels pour leur permettre d’entreprendre dans les meilleures conditions. Selon le ministre, «la loi n° 008/2018 du 08 février 2019 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME» leur donne des avantages, à travers l’agrément PME qui fait bénéficie à son titulaire «une exonération d’impôts pendant 5 ans ». De même «le régime d’encadrement apporte une aide précieuse aux incubateurs et accélérateurs. Dans les prochains mois, sur instruction du Premier ministre ils pourront bénéficier d’un fonds de garantie».

Le ministre indique qu’il soumettra sous peu au secteur prive «une charte pour l’accès à la commande publique et privée des PME bénéficiant du label Etat à travers l’agrément PME. Celui-ci sera octroyé désormais par un collège compose d’acteurs publics et prives (banquiers, experts comptables, direction générale des PME, organisations patronales.» «Nous croyons en l’entreprenariat», a prophétisé Hugues Mbadinga Madiya,

Beaucoup d’entrepreneurs laminés par les effets pervers de la crise sanitaire attendent beaucoup de ce dispositif annoncé par le ministre en charge de ce secteur stratégique de l’économie. Pourvu que les fruits tiennent les promesses de fleurs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES