spot_imgspot_img

Dépénalisation de l’homosexualité : Une «orientation satanique» selon le RPG

Le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Laurent Angue-Mezui, réagissant au vote par une partie des députés de l’Assemblée nationale de la loi portant dépénalisation de l’homosexualité au Gabon, a été acerbe et ferme. En condamnant, le 26 juin, ce qu’il considère comme une «orientation satanique de la sexualité» et un «acte de haute trahison» du peuple par le gouvernement et les députés.

Lors d’un point de presse, le 26 juin, exclusivement réservé à l’actualité de l’heure au Gabon, à savoir la dépénalisation de l’homosexualité, le président du RPG n’est pas allé de mains mortes pour rejeter cette démarche du gouvernement. Laurent Angue-Mezui a condamné avec la dernière énergie le vote de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité par l’Assemblée nationale. «Alors que la pandémie du coronavirus fait rage, les établissements scolaires sont fermés, les hôpitaux sont confinés, l’économie est paralysée, la pauvreté est endémique, le réseau routier est dans un état calamiteux, tout ceci sans aucune perceptive, voilà que le gouvernement PDG – Parti démocratique gabonais- vient de franchir le rubicon en envoyant au Parlement une loi d’une abomination indescriptible», a fait remarquer M. Angue-Mezui.

Il assure que «le RPG ne saurait rester insensible devant une telle option qui étale, au grand jour, les tendances de certains qui, jusque-là, étaient voilées». «Les députés, sans avoir l’aval de leur base respective, viennent de voter la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité. Cet acte de haute trahison disqualifie aussi bien le gouvernement, initiateur dudit projet de loi que les parlementaires qui l’ont voté ou qui se sont abstenus» s’est indigné le président du RPG.

Laurent Angue-Mezui estime que «ceux qui ont voté sont assument ce qu’ils sont. Mais, les abstentionnistes sont plus que blâmables». Citant l’archevêque sud-africain, Desmund Tutu, prix Nobel de la paix 1984, il estime que «si vous êtes neutre en situation d’injustice, c’est que vous avez choisi les camp de l’oppresseur». «Cet acte de déshumanisation provoqué par le pouvoir est une provocation voire une défiance de plus à l’endroit du peuple gabonais», a-t-il déclaré avant d’indiquer que son parti «condamne avec la dernière énergie cette infamie aux antipodes de l’éthique, de la morale, de la décence et de nos us et coutumes».

Le RPG appelle tous les leaders religieux et leurs communautés «à condamner sans équivoque et de la manière la plus nette possible cette orientation satanique de la sexualité, inspirée d’ailleurs». Le parti invite la population à signer une pétition pour «manifester son indignation contre cette volonté ‘’homosexiste’’ à vouloir imposer à tout un peuple». Il propose également aux leaders politiques et autres acteurs de la société civile de mener une campagne nationale contre l’homophilie au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES