spot_imgspot_img

Coronavirus: Plus de 100.000 personnes arrêtées au Zimbabwe pour violation du confinement

SANS CONCESSION. La police a procédé à ces interpellations « pour non-port du masque, déplacements non essentiels et rassemblements interdits »

Le nombre annoncé samedi soir par la police est vertigineux. « 104.349 personnes ont été arrêtées » au Zimbabwe pour infraction aux mesures de confinement en place depuis fin mars pour lutter contre la propagation du Covid-19.

La police appelle la population à « minimiser les effets de la pandémie »

Les personnes arrêtées l’ont été « pour non-port du masque, déplacements non essentiels et rassemblements interdits », a expliqué Paul Nyathi, porte-parole de la police. La police a appelé la population à « minimiser les effets de la pandémie mortelle en réduisant [les] déplacements, en observant la distanciation sociale, en portant des masques et en évitant les bars et les rassemblements illégaux ».

Le Zimbabwe a enregistré jusqu’à présent 1.478 cas de contamination par le Covid-19, dont 25 mortels. Le pays est dirigé depuis fin 2017 par Emmerson Mnangagwa, arrivé au pouvoir à la suite d’un coup de force de l’armée qui a provoqué la chute de Robert Mugabe, aux commandes du pays pendant trente-sept ans.

20 Minutes avec AFP

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES