spot_imgspot_img

Electricité : La SEEG évalue ses ouvrages hydroélectriques

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a entrepris le 30 juillet dernier, une visite d’inspection de ses ouvrages en cours de maintenance sur le site de production hydroélectrique de Kinguélé-Tchimbélé. Cette initiative vise à s’assurer du bon fonctionnement de ces équipements électriques.

Suspendues en mars 2020, du fait de la crise sanitaire du Covid-19, les opérations de maintenance annuelle des ouvrages hydroélectriques de la SEEG ont récemment repris sur l’ensemble des sites de production de l’entreprise. Une équipe du département électricité Estuaire a effectué le 30 juillet dernier, une visite d’inspection de ces différentes infrastructures, afin de s’assurer de leur bon état, et garantir la sûreté ainsi que la sécurité de fonctionnement du réseau interconnecté de Libreville.

«Sur les lignes de transport d’électricité, nous réalisons tous les niveaux de maintenance en partant de l’élagage jusqu’au remplacement des pièces d’usures des inspections spécialisées. Chaque année, nous avons un planning de maintenance, qui va des visites au sol, visite montée, visité héliportée, inspection spécialisée. Et ces visites nous permettent justement d’identifier tout type de problème susceptible de perturber le bon fonctionnement de la distribution d’électricité», a expliqué le responsable transport électricité Estuaire, Karl Ndong Essono.

Démarré dans le sens inverse du courant, notamment du point de distribution de Bisségué à Libreville, où se trouvent les deux principales lignes hautes tensions B de 225 KV et de 90 KV, vers les sites de production de Kinguelé-Tchimbélé situés sur la rivière Mbei, à 100 km à l’est de Libreville, cette opération de contrôle a permis d’évaluer l’évolution de l’opération d’entretien du groupe G2 en cours à l’usine de Tchimbélé.

«Depuis l’allègement du confinement, la reprise des travaux d’élagage est effective sur les ouvrages hydroélectriques. Nos équipes sont au travail à travers différentes actions de maintenance menées pour prémunir contre les risques de dommages pouvant être causés aux lignes et aux ouvrages», a déclaré le chef de département électricité Estuaire, Stanislas Mandza.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES