Gabon : Désiré Ename réclame la reprise du scrutin dans le 2e arrondissement de Libreville

Battu au 2e arrondissement de Libreville lors des élections locales du 27 avril dernier, le candidat indépendant Désiré Ename a dénoncé lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai dernier, les pratiques frauduleuses enregistrées lors du déroulement du scrutin demandé la reprise du vote dans cette circonscription ou la liste conduite par le premier ministre est arrivée en tête, devançant celle de l’opposant historique Paul Mba Abessole.

« Nous dénonçons le bricolage électoral et interpellons l’autorité judiciaire compétente, que du reste nous allons saisir afin que les élections soient reprises dans le deuxième arrondissement » a déclaré monsieur Ename à la presse.

Battu aux élections locales du 27 avril dernier, le candidat indépendant Désiré Ename a tenu le 9 mai dernier à Libreville une conférence de presse pour faire le point sur ce scrutin dont il dénonce les pratiques frauduleuses et opaques.

Le candidat indépendant a témoigné que le scrutin dans cette circonscription électorale s’est déroulé dans des conditions non conformes aux dispositions en vigueur, notamment en ce qui concerne la scrutation par les représentants des différents candidats.

Monsieur Emane dénonce notamment l’absence de représentants dans certains centres de vote, dont certains seraient restés bloqués par les forces de l’ordre durant plusieurs heures à l’entrée des bureaux de vote pour ne pas être en possession des mandats nécessaires.

« Alors que les opérations [de vote] ont démarré depuis près de deux heures, le président de la CENAP nous informe que la personne chargée de déposer les mandats dans les bureaux était partie avec beaucoup de retard et qu’elle était en train d’effectuer sa tâche » s’est-il indigné.

Cet agent dont le nom n’aura pas été révélé « n’était en train de faire son travail que des heures après le début du scrutin et ses représentants n’ont pas été en possession à temps des procès verbaux exigés par la loi » a ajouté monsieur Ename.

Le candidat indépendant a annoncé l’introduction auprès de la Cour constitutionnelle d’un recours en annulation, en raison notamment de la présence massive d’électeurs venus de Port-Gentil pour voter dans cette circonscription.

Avant la publication des résultats par la Cour constitutionnelle, le Rassemblement Pour la République, le parti de Paul Mba Abessole avait organisé une marche pour protester contre les résultats publiés par le ministère de l’Intérieur qui donnaient vainqueur la liste conduite par le ministre Jean Eyéghé Ndong dans cette circonscription.

Désiré Ename, par ailleurs directeur de publication du journal privé « Echos du Nord », n’a obtenu que 89 voix, soit 2,01% de suffrages lors du scrutin du 27 avril dernier dans le 2e arrondissement, face au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui a raflé 52,32%
des voix, suivi du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) qui a obtenu 30,13% de suffrages.

Les arguments de Désiré Ename vont-ils faire pencher la balance de la Cour du coté des battus’ C’est peu probable, mais entendons voir la Cour dire le droit.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....