Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil

André – Jules Djambé Le nouveau maire de la grande commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé succédant à Me Séraphin Ndaot Rembogo, a été élu samedi à la majorité absolue des conseillers grâce au collège électoral constitué par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et le groupe indépendant Tchango, a constaté GABONEWS.

Comme annoncé vendredi dernier, c’est sans surprise que le nouveau maire de la commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé a été élu samedi par l’ensemble des 35 conseillers municipaux ayant signé un accord de cogestion, à la veille de ce scrutin, à la Présidence de la République.

Ces 35 conseillers issus du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir – 15), 3 pour l’Alliance Démocratique et Républicaine (ADERE, majorité), 12 pour l’Union du Peuple Gabonais (UPG – opposition), 3 pour l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD – opposition) et 2 pour le groupe indépendant Tchango sur les 63 dont 28 pour le groupe des Bâtisseurs de Me Séraphin Ndaot Rémbogo (maire sortant), que compte normalement la commune de Port – Gentil.

Ainsi, l’accord signé entre ces différents partis politiques a été respecté. Le Maire central, a donc pour premier adjoint, M. André Moukagni de l’UPG, Etienne Moanda Mayombo (2ème adjoint au maire – UGDD), Moussavou Guy Roger de l’UPG (3ème adjoint au maire) et enfin Bernard Apérano du PDG. Tous ont été élus avec le même suffrage (35 voix).

Signalons par ailleurs que l’absence des 28 autres conseillers à cette session ordinaire du groupe l’Alliance des bâtisseurs du maire sortant, n’a empêché en rien le bon déroulement de cette élection qui, on le rappel, a été remportée vendredi par le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime, Jean Marie Béka b’Obame pour finalement se tenir samedi, conformément à la loi en vigueur.

Exprimez-vous!

  1. on prend les memes pour foutre la merde

    cela aurait été le titre d’un film de gangsters aux etats-unis, mais c’est malheureusement le triste sort réservé au destin des 2 plus grandes villes du Gabon que sont Libreville et Port-Gentil. En effet, les nominations (car ce qui s’est passé n’a rien d’une election car les dés étaient pipés d’avance) de Jacky Ntoutoume á Lbv et Djambé á Pog ne faisaient plus l’objet d’un secret de polichinelle. Ce qui m’attriste ce n’est pas le cas de Lbv le coin le plus pourri du Gabon mais bien celui de la cité pétrolière. Depuis 1990 les différents maires qui sont passés à sa tête, notamment Rizombault,Houagni voire Akondjo Okawe, s’occupaient plus de maîtriser les circuits financiers de la mairie que de donner aux populations une ville agréable. Et voila que le seul qui a reussi cette mission avec mention très bien est mis à la porte pour être remplacé par un vaurien, incompétent et surtout larcin qu’est Djambe. Qui á Port-Gentil ne sait pas que ce dernier à qui les responsables politiques du pdg dans l’ogooué maritime avaient confié plusieurs centaines de millions pour la victoire de bongo en 1998 à Pog les avait utilisés à des fins personnelles. Ce qui lui d’ailleurs valu sa non reconduction aux legislatives de 2001. comme son homologue de Lbv, Djambe revient aux affaires pour se refaire un peu d’ idolè après une moyenne periode de disette finacière. Si vous ne me croyez, allez y à Pog, vous verrez l’actuel demeure à la cité sogara du nouveau maire qui est dans un etat impitoyable pour une personnalité de cette nature.

    Au delà de tout, ce ne sont pas les economies et biens de l’ingenieur Djambe qui m’emeuvent. Au contraire je m’en fous completement. C’est plutôt ce à quoi vont ressembler les magnifiques réalisations du maitre Ndaot à POG. La place de la Concorde, la foire de Port-Gentil, le parc du carrefour Léon Mba, les routes de Bac Aviation, Ngadi, Quartier sud 1 et 2, Mini prix, tous ces quartiers qui étaient encore enclavés, pour la majorité, avant l’arrivée. Sans oublier sa plus belle oeuvre redonner une âme citoyenne à tous ceux qui vivent et habitent dans cette jadis splendide ville.
    si on ne sait pas ce que l’on pourrait gagner avec Djambe, ce qui est sûre c’est que l’on sait déjà ce qui est perdu avec le depart de Ndaot.
    pauvre Port-Gentil, pauvre Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....