John McCain et Barack Obama lancent la « bataille des vice-présidents »

Les dernières élections primaires auront lieu le 3 juin dans le Montana et le Dakota du Sud mais, depuis des semaines déjà, ont commencé aux Etats-Unis les spéculations sur l’identité des colistiers que présenteront, cet été à la convention de leur parti, les futurs candidats démocrate et républicain à l’élection présidentielle de novembre.
Côté républicain, John McCain a réuni dans son ranch de l’Arizona, samedi 24 et dimanche 25 mai, trois candidats potentiels à la vice-présidence : le gouverneur de Floride Charlie Crist, le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal et l’ex-gouverneur du Massachusetts et ancien rival du sénateur de l’Arizona dans la course à l’investiture, Mitt Romney. Mais d’autres noms susceptibles de figurer sur son « ticket » sont régulièrement cités par les médias américains : Tim Pawlenty (gouverneur du Minnesota), Robert Portman (ex-représentant de l’Ohio) et Mike Huckabee (ex-rival de McCain et ancien gouverneur de l’Arkansas). On n’exclut pas des surprises, comme une colistière féminine qui pourrait être Meg Whitman, ex-PDG de eBay. La liste est loin d’être exhaustive.
Côté démocrate, Barack Obama, le candidat le mieux placé, a déjà chargé un financier, James Johnson, d’une mission de prospection, pour qu’émergent une quinzaine de « vice-présidentiables ». M. Johnson avait rejoint l’équipe de campagne de M. Obama en 2007 et joué un rôle similaire auprès de John Kerry en 2004 et de Walter Mondale en 1984.
« VICE-PRÉSIDENTS COMPATIBLES »
Au-delà des spéculations sur un « ticket » Obama-Clinton, on étudie les chances des sénateurs Joe Biden (Delaware), Jack Reed (Rhode Island), Claire McCaskill (Missouri) et Chris Dodd (Connecticut), de l’ex-sénateur Tom Daschle, des gouverneurs Bill Richardson (Nouveau Mexique), Janet Napolitano (Arizona) et Ted Strickland (Ohio), de John Edwards, ancien candidat aux primaires. Là aussi pourrait se profiler une surprise comme le sénateur républicain Chuck Hagel (Nebraska), hostile à la guerre en Irak.
M. McCain aura 72 ans lors du scrutin. « Il doit choisir quelqu’un dans la cinquantaine, énergique, capable de le remplacer s’il n’effectue pas de second mandat », dit le politologue Thomas Mann, de la Brookings Institution. Jeune, peu au fait des jeux politiciens de Washington, M. Obama devrait opter pour « une personnalité expérimentée ».
John McCain a commencé à se démarquer du président Bush pour gagner les indépendants, mais il est confronté à une inquiétante absence de mobilisation d’un Parti républicain hétérogène. Conservateurs, réformateurs, droite chrétienne : il ne doit s’aliéner personne. M. Obama a un « problème », lui, avec les classes moyennes blanches âgées. Il doit les rassurer.
Enfin, sur quel thème prioritaire se jouera la campagne : la récession, l’Irak et le terrorisme ? M. McCain est jugé « faible » sur l’économie, M. Obama inexpérimenté en sécurité nationale.
M. Mann analyse ainsi les critères de sélection : d’abord, le candidat « élimine : il ne prendra ni quelqu’un qui pourrait faire l’objet d’une campagne adverse négative, ni une personne avec qui il aurait du mal à travailler une fois élu ». Puis le candidat étudie la liste des « vice-présidents compatibles ». Le choix s’effectue en croisant les « plus » que chacun lui apporterait.
Hormis dans de rares cas (comme Dick Cheney, lors du premier mandat de M. Bush), le vice-président joue traditionnellement un rôle mineur aux Etats-Unis. Mais sa désignation constitue la première décision présidentielle d’un candidat, indicative de ses choix de campagne et de la future politique qu’il mènerait.
Quand connaîtra-t-on les noms ? M. McCain, qui a pris un temps d’avance, pourrait l’annoncer assez vite. M. Obama a déjà expliqué à Porto Rico, où une primaire aura lieu dimanche, qu’après le 3 juin, il se décidera « rapidement ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,685FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES