Organisée en marge des travaux du 9ème forum pharmaceutique international qui se déroule à Libreville les 4, 5 et 6 juin, la foire qui a été ouverte mercredi par le premier ministère gabonais, Jean Eyeghé Ndong, et où une vingtaine d’entreprises médicales exposent leurs produits, vante pour l’essentiel les médicaments fabriqués sur le continent africain, notamment au Maroc, au Nigéria, etc.

Les entreprises pharmaceutiques d’Afrique possèdent la capacité productive, le savoir-faire commercial, l’accès aux marchés financiers et aux chaînes de distribution, mais elles fonctionnent en dessous de leurs capacités, en raison de la concurrence des firmes pharmaceutiques multinationales occidentales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here