Gabon : Le soutien des jeunes africains aux Etats-Unis d’Afrique de Kadhafi

Le Conseil panafricain des jeunes (CPJ) a tenu une conférence de presse le 28 juin dernier à Libreville pour poser ses revendications sur les dossiers qui seront abordés par les chefs d’Etat du continent lors des assises de l’UA qui débutent ce 30 juin à Charm el-Cheikh, en Egypte. L’association gabonaise regroupant des jeunes de plusieurs pays du continent, a vivement exhorté les dirigeants à mettre à profit ce 11e sommet de l’organisation panafricaine pour mettre en place le gouvernement africain prôné par Mouammar Kadhafi.

Les attentes s’amoncellent sur le sommet de Charm el-Cheikh pour faire de ces 11e assises des chefs d’Etats de l’Union africaine (UA) le tremplin tant attendu vers l’accouchement d’un gouvernement africain. Les jeunes africains du Gabon, réunis sous l’égide du Conseil panafricain des jeunes (CPJ), appuient la concrétisation de ce projet, porté à bras le corps par le président libyen, Mouammar al Kadhafi, mais toujours repoussé par la tièdeur panafricaniste de nombreux Etats membres.
Le président du CPJ, Christian Gaillard Obame, a tenu un plaidoyer le 28 juin dernier à Libreville devant la presse gabonaise pour que les assises qui s’ouvrent ce 30 juin dans la station balnéaire égyptienne parviennent à une unification africaine immédiate.

«Nous demandons que le sommet qui s’ouvre le 30 juin prochain à Charm el Cheikh, en Egypte, aboutisse enfin à une matérialisation de cette idée avant-gardiste. (…) Même si toutes les conditions ne sont pas aujourd’hui réunies, il faut un début pour toute chose » a déclaré monsieur Obame.
Dans son argumentaire, le président du CPJ a déploré le manque d’autorité et d’efficace de l’actuel Parlement africain, qui siège en Afrique du sud. Il a également fustigé « l’égoïsme » de certains dirigeants du continent, qui ne veulent pas céder une partie de leur souveraineté nationale au profit de l’intérêt général du continent.
Le CPJ place dans le gouvernement africain les solutions pour un contient « fort, prospère et indépendant ».
Abordant la crise zimbabwéenne, le président du CPJ a déclaré que «les dirigeants du continent doivent profiter du sommet d’Egypte pour trouver une solution pacifique à cette grave crise», en exprimant toutefois sa reconnaissance au président Robert Mugabe pour sa lutte de libération du Zimbabwe.

« Nous avons foi que le sommet de l’Egypte sera la voie du salut pour nos frères du Zimbabwe » a ajouté monsieur Obame, en précisant cependant que si «l’UA a réussi une opération militaire aux Comores, précisément à Anjouan. Cette solution n’est pas envisageable pour le Zimbabwe, un pays plus vaste que les Comores».
Créé il y a une décennie, le Conseil panafricain des jeunes a pour objectif de susciter et de promouvoir la culture de la paix et des droits de l’homme en Afrique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....