Gabon : 18 migrants retrouvés morts sur les plages de Libreville

Dans un linceul d’écume, les corps sans vie de 18 migrants clandestins présumés ont été rejetés par la mer sur les plages de la capitale gabonaise, en face de l’ancien night club la Maringa, dans la nuit du 30 juin au 1er juillet. En provenance présumée d’Afrique de l’Ouest, ces ressortissants étrangers auraient trouvé la mort à bord de leur embarcation de fortune en tentant de rejoindre les côtes du Gabon, pays dont la relative prospérité économique nourrit les rêves de nombreux africains vivant dans la précarité.
L’Eldorado s’est transformé en tombeau pour 18 candidats à l’immigration clandestine, dont les corps sans vie ont été retrouvés à l’aube du 1er juillet, jonchant les plages de Libreville aux abords de la Maringa.
«Ce sont sans doute des clandestins dont la pirogue a chaviré au large et ils ont essayé de rejoindre la côte à la nage» a déclaré sur les lieux l’adjudant Benoît Mapota, de la police judiciaire.
Les clandestins étaient tous des hommes âgés de 20 à 40 ans, probablement en provenance d’Afrique de l’ouest. Les corps jonchaient épars près d’un kilomètre de plage. Des sacs en plastique contenant les effets personnels des immigrés ont été retrouvés aux abords des corps. Une des pièces d’identité retrouvée était celle d’un ressortissant du Ghana.
«Des personnes seraient arrivées sur la plage vers 03h et 04h du matin. Certains ont donc réussi à rejoindre la rive. (…) L’embarcation était sans doute partie des côtes nigérianes», ajoutent des témoins interrogés sur les lieux. D’autres corps auraient été rejetés par la mer en fin de matinée.
«C’est dommage que nos frères africains ne puissent pas emprunter les voies légales pour pouvoir arriver au Gabon» a déclaré le ministre délègue auprès du ministre de l’Intérieur, Philipe Nzengue Mayila,

Les candidats à l’immigration clandestine «se chiffrent en dizaine de milliers par an» au Gabon, qui accueille «pas loin de 400 000 clandestins» pour une population de 1,3 million d’habitants, a déclaré le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame.

Il y a plus de trois mois, une douzaine de corps d’immigrés clandestins avaient été découvert sur la plage de la sablière, au nord de Libreville.

La relative prospérité économique du Gabon alimente les rêves de nombreux africains déshérités, qui y voient pour la plupart une chance de subvenir aux besoins de leurs familles et de sortir de la précarité dans laquelle une large frange de la population africaine est plongée.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....