Gabon : Résultat net positif de 2,5 milliards de F CFA pour la SNBG

La Société nationale des bois du Gabon (SNBG), a réalisé en 2007 un résultat net positif de 2,5 milliards de francs CFA, en hausse de 16,75% par rapport à 2006.

Les résultats ont été communiqués à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire des actionnaire pour le compte de l’exercice clos au 31 décembre 2007, tenue à son siège de Libreville, par Mahama Sanni, directeur financier et comptable.

Les états financiers qui ont été arrêtés le 20 mai dernier permettront une amélioration des capitaux propres de la SNBG dont le processus de restructuration arrive à son terme.

Selon la direction générale, « l’exécution de ces missions a permis, entre autres, la mise en place d’un organigramme allégé de la société, l’enclenchement du plan social ».

M. Sanni a fait ressortir dans son rapport 2007 un environnement marqué par la poursuite de la flambée des prix du pétrole et la dépréciation du dollar US par rapport à l’Euro, monnaie de référence. Une situation non sans conséquence sur les activités de la société.
En effet, les volumes exportés n’ont atteint que 454 680 m3 d’essences (Okoumé et Ozigo) en 2007 contre 462 281 m3 en 2006, soit une baisse de 7 601 m3 (-1,64%).

Au plan des effectifs, la SNBG employait 190 agents au 31 décembre 2007, contre 219 en 2006, soit une réduction de 13,24%.
Le chiffre d’affaires est passé de 44,8 milliards en 2006 à 47,7 milliards en 2007, soit un écart de 2,9 milliards de F CFA (+ 6,11%). Fin décembre 2004, les pertes cumulées de la SNBG se chiffraient à -10 milliards de F CFA. Grâce aux efforts entrepris, ces pertes se situent aujourd’hui à -2 milliards de F CFA.

Créée en 1975, la SNBG a un capital réparti entre l’Etat gabonais (51%), les forestiers (43%) et les salariés (6%). La stratégie de la société repose sur une volonté de l’Etat gabonais d’allier son monopole sur la commercialisation de l’Okoumé et l’Ozigo avec la nécessité de favoriser les investissements dans le secteur forestier.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...