spot_imgspot_img

Gabon : Les chefs d’établissements scolaires sur les bancs

Une centaine de chefs d’établissements scolaires des communes de Libreville et d’Owendo sont réunis depuis le 7 juillet dernier à l’Ecole normale supérieure (ENS) pour un atelier de renforcement des capacités de gestion et de management des établissements scolaires. Cette formation a été initiée par le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, avec la collaboration de l’Association francophone internationale des directeurs d’établissements scolaires (AFIDES) pour relever et harmoniser le niveau et les conditions de l’apprentissage scolaire au Gabon.
La multiplicité des établissements scolaires à Libreville et Owendo entraîne de fortes inégalités des conditions et du niveau d’apprentissage des élèves. Pour répondre à la demande croissante, des établissements ont été ouverts sans de réelles capacités de gestion et de management, ce qui entraîne aujourd’hui de fortes disparités entre les différents établissements de la capitale et de la commune voisine.

C’est pour aplanir ces disparités et asseoir une base homogène pour une gestion efficace des établissements scolaires que le ministère de l’Education nationale, avec le soutien de l’Association francophone internationale des directeurs d’établissements scolaires (AFIDES), a convié depuis le 7 juillet une centaine de chefs d’établissements scolaires des communes de Libreville et Owendo à un atelier de formation aux techniques de management propres à ce secteur.

Cet atelier de deux semaines s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la 56e session de la Conférence des ministres de l’Education des pays ayant le français en partage, et se situe dans le prolongement du programme de formation des gestionnaires intégrés au système éducatif, organisé à Carthage, en Tunisie, en décembre 2007.

« Il est d’une importance capitale que les gestionnaires d’établissements scolaires soient suffisamment outillés en techniques managériales, (…) et au regard des modules qui vont être donnés tout au long de cette formation, nous parviendrons certainement à un renforcement des compétences managériales des gestionnaires d’établissements scolaires. (…) Cette formation devra vous permettre de gérer de la manière la plus efficace possible les établissements dont vous avez la charge de vue d’améliorer les performances de nos élèves » a conclu le ministre Menga à l’ouverture des travaux.

Pour la présidente de l’AFIDES, Denise Bergeron, engagée dans la professionnalisation des gestionnaires d’établissements scolaires dans l’espace francophone, il faut « respecter les besoins du pays, en faisant intervenir des experts en formation, et en travaillant avec des universitaires, avec des chercheurs, avec des formateurs, qui forment à la gestion scolaire et qui sont capables de l’adapter dans un contexte gabonais ».

« Nous voulons développer les capacités institutionnelles scolaires, nous voulons leur permettrent de faire des échanges, les rencontrer, leur communiquer des instruments importants tels que nos revues dans lesquelles nous discutons des grandes préoccupations de la gestion scolaire dans l’espace francophone » a ajouté madame Bergeron.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES