Gabon: Les enseignants de l’ENA veulent que les postes de gouverneurs reviennent aux Enarques

S’insurgeant contre le fait que les postes de gouverneurs, préfets, sous-préfets, soient détenues par des «personnes n’ayant pas fait des études administratives», le professeur Mbou Yembi, résumant le souhait de ses collègues enseignants de l’Ecole nationale d’administration (ENA), a rappelé mercredi, au cours d’une soutenance de mémoire qu’il a présidée, que 70% de postes de gouverneurs, etc. doivent désormais provenir de l’ENA.

Mbou Yembi, militant en faveur d’une administration tenue par des mains expertes, a rappelé que dans une correspondance collégialement signée, les enseignants de l’ENA avaient déjà fait part au président de la République, Omar Bongo Ondimba, de leur souci de voir la gestion administrative des provinces et autres entités décentralisées échoir aux énarques.

«Nous avions écrit au président de la République pour réclamer que les gouverneurs, préfets, sous-préfets, soient à 70% des produits de l’ENA. Les 30% restants pouvant revenir au pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat en matière de nomination de ces différents hauts cadres d’administration », a déclaré Mbou Yembi qui dénonce par ailleurs plusieurs cas d’amateurisme dans la gestion administrative des provinces.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....