spot_imgspot_img

Gabon: Les malades du CHL affirment payer les retombés de la grève du SNAPS

Plusieurs malades internés au Centre hospitalier de Libreville (CHL), et qui n’ont subit de soins médicaux depuis trois jours, ont révélé ce dimanche , être victimes des conséquences de la grève d’avertissement du Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), ayant paralysé le fonctionnement des activités au sein de la plus vieille structure sanitaire de la capitale gabonaise.

« Je suis fatigué, car depuis trois jours, je n’ai reçu aucun traitement », a confié un patient à GABONEWS sous couvert de l’anonymat, ajoutant que  » comme d’autres malades, nous sommes abandonnés à notre propre sort ».

Déclenché il y a plus d’une semaine, la grève menée par le SYNAPS a été suspendue la vendredi dernier, sous condition.

Il revendique entre autres l’indemnité de logement; la prime hospitalière…

Les activités ont cependant repris au sein du Centre hospitalier de Libreville ce même vendredi, après la levée de la grève. Pourtant autant, certains patients se plaignent encore de la prestation du personnel soignant.

On rappelle qu’en attendant la résolution de leurs revendications, le SYNAPS a accordé un délais de 4 mois (jusqu’au 26 janvier 2009), avant d’entrer dans une grève illimitée si rien n’est fait.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES