Gabon : Naufrage d’un bateau entre Sao Tomé et Principe

Plus d’une quinzaine de personnes sont portées disparues depuis le 17 septembre suite au naufrage d’un bateau gabonais qui effectuait la liaison entre les îles de Sao Tomé et Principe. Les secours ont annoncé 31 rescapés, dont le capitaine du navire qui a expliqué que le naufrage du bateau aurait été entraîné d’une surcharge de personnes et de marchandises. Le gouvernement a déjà décrété un deuil national en hommage aux disparus, qui étaient tous santoméens.

«Quinze à vingt personnes» sont portées disparues dans le naufrage d’un bateau gabonais entre l’île de Sao Tomé et celle de Principe dans la nuit du 16 au 17 septembre derniers. Les autorités santoméennes ont fait état de 31 rescapés et annoncé que tous les passagers embarqués sur le bateau étaient de nationalité santoméenne.

«Quinze à vingt personnes sont encore disparues. Nous avons sauvé 31 personnes lors des opérations de secours» a affirmé le chef de la capitainerie des ports de l’archipel, Rui Vera Cruz.

Le Thérèse était un bateau gabonais qui effectuait cette liaison depuis une dizaine d’années. Le capitaine du navire, Maciel Trindade, hospitalisé à Sao Tomé a déclaré que le naufrage aurait été entraîné par les mouvements de la cargaison qui dépassait par ailleurs le poids réglementaires sur ce type d’embarcation.

«Nous transportions 10 000 litres de carburant. Des barils sont tombés dans le navire, et le bateau s’est enfoncé dans la mer» a déclaré le capitaine du navire.

Le bateau transportait également plus de personnes qu’il n’y était autorisé. Le chef de la capitainerie des ports de l’archipel a affirmé à cet effet avoir «des chiffres de 21 passagers et 7 membres d’équipage mais nous avons sauvé 31 personnes lors des opérations de secours. Cela veut dire que le navire a transporté plus de gens qu’il y en avait sur la liste officielle».

Le gouvernement a d’ores et déjà décrété un deuil national en hommage aux «vies humaines précieuses» perdues et «la mort de citoyens santoméens qui voyageaient dans le navire».

Le procureur général a donné l’ordre d’écrouer toutes les personnes impliquées dans le naufrage, notamment le capitaine, le propriétaire, le chef de la capitainerie et les agents de la police et de douanes en service le 16 septembre.

Pays très pauvre, Sao Tomé souffre depuis son indépendance d’une carence dans le secteur des transports. Ces dernières années, cinq bateaux transportant des passagers ont coulé. En 2002, une vingtaine de personnes avaient péri dans le naufrage du Babenzele entre Sao Tomé et le Gabon, le plus proche pays sur le continent.

«Le gouvernement régional et la population de Principe disent « Stop » au comportement du gouvernement central qui laisse cette situation perdurer sans proposer de solution malgré la perte de beaucoup de vie humaines» s’est insurgé Carlos Gomes, président intérimaire du gouvernement régional de Principe, la plus petite des principales îles de l’archipel.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...

Gabon : Contrôles sécuritaires de tout type de véhicule dès le 20 novembre

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense vont lancer le 20 novembre, des contrôles sécuritaires de véhicules dans tout le pays. Tout véhicule...

Suivez-nous!

1,368FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...