Gabon : La Chine dote Libreville d’un centre anti paludisme

La coopération chinoise a livré à la partie gabonaise le 26 septembre un centre sino gabonais de prévention et de traitement du paludisme. La livraison de ce centre spécialisé situé dans l’enceinte de l’hôpital chinois de Bellevue II a été accompagnée d’une importante dotation de matériel médical et de médicament nécessaires au fonctionnement de cette nouvelle unité de soins.
La coopération sanitaire entre le Gabon et la Chine a été de nouveau renforcée le 26 septembre dernier avec la livraison d’un centre de prévention et de traitement du paludisme à Libreville.

C’est l’ambassadeur de la Chine au Gabon, Xue Jinwei, qui a inauguré la nouvelle cellule de soins en présence du ministre délégué à Santé et à l’Hygiène publique, Jean Marie Koumba Souvi, et de plusieurs agents de son département ministériel.

Le centre a été érigé dans l’enceinte de l’hôpital sino gabonais de Bellevue II et bénéficie de l’expertise de quatre spécialistes chinois présents au Gabon depuis un mois et demi pour aider à créer ce centre et à former le personnel médical gabonais à la lutte contre le paludisme.

«C’est un second geste de la coopération entre la Chine et le Gabon. Le paludisme est un ennemi des populations de l’Afrique, y compris le Gabon, c’est pourquoi notre gouvernement a conscience de l’importance de la lutte contre le paludisme» a déclaré le diplomate chinois.

«En 2006 pendant le sommet à Beijing du forum de la coopération Sino-africaine, les chefs d’Etats africains avaient décidé de travailler en coopération pour la lutte contre le paludisme. Le gouvernement chinois a pris des mesures pour établir une trentaine de centres anti paludisme dans les pays africains, notamment aujourd’hui au Gabon» a expliqué monsieur Xue Jinwei.

«La Chine voudrait continuer à coopérer avec le Gabon dans tous les domaines. (…) Je suis convaincu que grâce aux efforts de nos deux parties, notre coopération aura un bel avenir et que nos relations amicales se développeront davantage» a conclu l’ambassadeur de Chine au Gabon
.
Le centre moderne de prévention et de traitement du paludisme abrite notamment un laboratoire et une salle de formation. Pour garantir le lancement des activités et le bon fonctionnement du centre, le gouvernement chinois a également procédé à une importante dotation de matériel de laboratoire et de stocks de médicaments pour prévention et le traitement du paludisme.

«Cette importante marque de solidarité traduit la profondeur de la coopération sino gabonaise en générale et particulièrement celle qui nous lie dans le domaine sanitaire. Elle est matérialisée aujourd’hui au Gabon par l’existence de deux grands hôpitaux, dont l’un se trouve à Franceville et l’autre à Libreville» a rappelé le ministre gabonais délégué à la Santé et à l’Hygiène publique, Koumba Souvi.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....