Gabon : L’Ecole d’Etat major de Libreville fait sa rentrée

La rentrée académique 2008-2009 de l’Ecole d’Etat major de Libreville a été officialisée le 10 octobre dernier avec l’arrivée de 28 nouveaux stagiaires qui forment la 8e promotion de cette structure de formation franco gabonaise à vocation continentale. En provenance de 23 pays africains, les officiers seront formés durant une année aux missions d’Etat Major en situation réelle, grâce à une importante assistance technique et pédagogique de la coopération militaire française.Les hautes autorités militaires gabonaises et françaises étaient réunies le 10 octobre dernier à Libreville pour la rentrée académique 2008-2009 de l’Ecole d’Etat major de la capitale gabonaise, qui accueille sa 8e promotion d’officiers.

28 nouveaux stagiaires reçus dans cette structure de formation franco gabonaise à vocation continentale, proviennent de 23 pays africains, notamment du Bénin, du Burundi, du Cameroun, du Burkina Faso, de Guinée Conakry, du Congo, de Madagascar, du Mali, de Mauritanie, de République centrafricaine et du Gabon.

Durant une année d’apprentissage, ces officiers seront formés à la gestion en situation réelle des missions d’Etat Major, conformément aux enseignements pratiques dispensés dans les quatorze autres Ecoles nationales à vocation régionale de la coopération militaire française.

Le commandant de l’Ecole, le lieutenant colonel Jean Marie Aubame Eyeghe, a salué la politique du gouvernement pour la formation de l’élite militaire et l’amélioration des conditions d’exercice dans cette structure continentale qui constitue une priorité dans les programmes de coopération militaire française.

«Etant une Ecole nationale à vocation régionale, l’Ecole d’Etat major de Libreville bénéficie d’un soutien précieux de la France. En rassemblant chaque année plusieurs nationalités dans une même promotion, l’Ecole d’Etat major de Libreville contribue à la construction de l’élite militaire africaine», a affirmé le lieutenant colonel Jean Marie Aubame Eyeghe.

Cette année, deux nouveaux coopérants militaires français ont fait leur entrée dans l’équipe pédagogique, dont un professeur de groupe.

L’attaché de défense à l’Ambassade de France au Gabon, le colonel Lenfant, a salué la qualité du partenariat franco gabonais pour la formation militaire.

«A l’Ecole d’Etat major de Libreville, comme à l’Ecole d’Etat major de Compiègne, la maison mère, la formation que les stagiaires vont suivre sera concrète et s’appuiera sur des cas réels. Elle correspondra à l’essentiel des travaux d’Etat major déjà conduits dans la réalité. Elle sera aussi adaptée pour prendre en compte les réalités des structures des forces armées. Seul votre travail vous donnera accès à votre diplôme», a déclaré le colonel Lenfant aux nouveaux entrants.

Ouverte il y a huit ans, l’Ecole d’Etat major de Libreville a déjà formé 207 stagiaires en provenance de 19 pays africains.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....