Gabon : L’UOB définit un cadre d’échanges universitaires avec l’Université de Johannesburg

Le recteur de l’Université Omar Bongo (UOB), Fidèle Pierre Nzé Nguéma, s’est récemment rendu en Afrique du Sud pour signer un mémorandum de coopération avec l’université de Johannesburg. Ce document vient combler un vide juridique et offre un cadre formel aux échanges universitaires entre les deux pays. Le mémorandum permet notamment de renforcer la coopération estudiantine et enseignante entre l’université de Libreville et celle de Johannesburg, qui accueille chaque année près de 300 étudiants gabonais, toutes filières confondues. Au terme de longues négociations entre les institutions universitaires des deux pays, un mémorandum de coopération vient d’être signé entre l’Université Omar Bongo de Libreville (UOB) et l’Université de Johannesburg, en Afrique du Sud.

A la tête d’une forte délégation, notamment l’ambassadeur du Gabon en Afrique du Sud, Marcel Jules Ondongui-Bonnard, et le directeur des Bourses et Stages, Guillaume Moutou, le recteur de l’UOB, fidèle Nzé Nguéma s’est récemment rendu à Johannesburg pour signer avec la partie sud africaine ce document qui vient combler le vide juridique en la matière.

En dépit de nombreux accords bilatéraux établis entre Libreville et Pretoria dans les domaines culturels, scientifiques et technologiques, le cadre formel des échanges dans le domaine de l’éducation ne jouissait pas encore d’un cadre normatif concret, malgré l’intensité et la régularité des échanges entre les universités gabonaises et sud africaines.

Ce document «offre un prolongement concret de l’accord de coopération culturel, scientifique et technologique qui existe entre le Gabon et l’Afrique du Sud», a souligné le recteur de l’UOB.

Monsieur Nzé Nguéma a expliqué que cette convention présentait «le caractère d’un instrument d’application qui a l’avantage de proposer un dispositif formel, juridique et institutionnel, qui met en relation les équipes d’enseignants et de chercheurs des deux universités, favorise la mobilité et permet aux organes administratifs de travailler à l’harmonisation des cursus, aux préoccupations des étudiants et aux équivalences».

Pour l’ambassadeur du Gabon en Afrique du Sud, Marcel Jules Ondongui-Bonnard, «c’est un pas important franchi dans la série de problèmes à résoudre», au regard des difficultés administratives dans la gestion des quelques 300 étudiants gabonais accueillis chaque année à l’Université de Johannesburg.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....