spot_imgspot_img

Gabon : Louembé inaugure le chantier de la nouvelle chancellerie de Rabat

En marge du séjour du président gabonais dans la capitale marocaine, une délégation ministérielle conduite par le chef du département des Finances, Blaise Louembé, a inauguré le 22 novembre dernier à Rabat le chantier de la nouvelle chancellerie du Gabon. Ce nouveau bâtiment devrait permettre d’offrir un cadre performant pour le renforcement de la coopération diplomatique, économique et sociale entre les deux pays et d’alléger le poids des charges d’habitation du corps diplomatique. L’axe Libreville- Rabat va être renforcé avec la construction d’une nouvelle chancellerie dans la capitale marocaine, dont les travaux ont été lancés le 22 novembre dernier par le ministre gabonais de l’Economie et des Finances, Blaise Louembé.

En marge du séjour du chef de l’Etat gabonais dans le royaume chérifien, une délégation ministérielle s’est rendue à Rabat pour inaugurer le chantier de la nouvelle représentation diplomatique du Gabon au Maroc, avec notamment dans ses rangs le ministre de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba.

En procédant à la pose symbolique de la première de l’édifice, le ministre des Finances a déclaré que «ce bâtiment est une nouvelle preuve, un nouveau ciment dans le processus d’intensification des relations diplomatiques, économiques et sociales entre le Gabon et le Maroc, mais surtout un gage des liens d’amitié exceptionnels» entre les deux pays.

«La seconde raison est administrative, car les structures actuelles de la chancellerie s’avèrent aujourd’hui inadaptées au regard de nos exigences républicaines et de nos ambitions internationales», a expliqué Blaise Louembé.

«La troisième raison est financière. Elle porte sur le coût de plus en plus élevé du loyer, un cercle vicieux dont nous entendons nous détacher. Le Gabon est résolument décidé à transformer les dépenses relatives aux loyers en dépenses d’investissements» a poursuivi monsieur Louembé, faisant référence à l’augmentation des prix des loyers qui alourdit le budget de fonctionnement de la représentation diplomatique et limite les capacités d’investissements.

Pour l’ambassadeur du Gabon au Maroc, François Banga Eboumi, «ce projet (…) n’est que la concrétisation de la qualité des relations que le royaume du Maroc et la République gabonaise ont établi depuis l’année 1972, sous le roi Hassan II».

Le site présentera une nouvelle chancellerie composée «de bâtiments modernes, compatibles avec l’architecture en vogue à Rabat», a annoncé le diplomate gabonais, précisant que «les plans de cette nouvelle ambassade ont fait l’objet d’une réfection et d’une révision. Elle a été construite par des architectes aux idées passionnantes et créatives, avec l’ambition de rendre ce projet conforme aux cultures de nos deux pays».

La nouvelle chancellerie, qui doit être livré dans un an, sera située avenue Medhi ben Barka au cœur de la capitale marocaine.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES