Gabon : Le jeune prodige gabonais du droit brille à Paris

Le jeune étudiant gabonais en droit des Affaires à l’Université Paris II, Vivien Makaga Péa, vient d’être consacré première mention du prestigieux concours des Unités de formation et de recherches (UFR) de droit dans la catégorie «droit des affaires». L’année dernière à la même période, ce gabonais de 25 ans s’était illustré en remportant le concours de plaidoirie de l’Université Paris II Panthéon-Assas devant 91 étudiants inscrits au départ.

Le jeune prodige gabonais du droit poursuit son brillant parcours à l’Université Panthéon-Assas Paris II, où il vient de se voir attribuer la première mention du prestigieux et convoité concours des Unités de formation et de recherches (UFR) de droit, dans la catégorie «Droit des Affaires».

Vivien Makaga Péa a remporté ce concours réputé sélectif et difficile, qui met à l’épreuve des étudiants de toutes disciplines juridiques sur un sujet donné, avec une note de 17 sur 20.

Cette année, le taux de participation aurait été encore plus élevé que les précédentes. Les apprentis juristes se sont essayés à une épreuve de 5 heures sur un thème brûlant de l’actualité juridique, «la cessation des paiements». Plusieurs centaines d’étudiants étaient inscrits, parmi lesquels certains ont abandonné devant la difficulté de l’épreuve.

Pour honorer le gagnant, Louis Vogel, le président de Paris II, a organisé le 23 janvier dernier une fastueuse cérémonie solennelle de remise des prix, en présence notamment du maire de Paris, Bertrand Delanoë, ou des professeurs de droit de renom comme François Terré, François Larroumet, Laurent Leveneur, Pierre Crocq, Philippe Merle. Les dirigeants du Centre national des œuvres universitaires et sociales (CNOUS), Michel Hardi et Florence Lambourde, qui gèrent notamment les étudiants boursiers du Gabon, étaient également présents, ainsi que Daniel Petit qui représentait l’Assemblée Nationale française.

Le jeune gabonais de 25 ans est actuellement étudiant en Master II de «Vie Parlementaire et Relations Institutionnelles, option Finances et Entreprises», dans la prestigieuse université Paris II Pantheon-Assas, qui notamment a formé Dominique De Villepin, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Michel Barnier, le Général De Gaulle, ou encore l’actuelle présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon, Marie-Madeleine Mborantsouo, ou le président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade.

Vivien Makaga Péa qui prévoyait d’abord d’intégrer l’une des deux grandes écoles de commerce françaises, la Haute école de commerce (HEC) ou l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), vient de réviser ses ambitions en décidant finalement de passer en septembre, le concours d’entrée à l’Ecole Française du Barreau (EFB) qui forme l’élite du prétoire français.

Ce changement de cap serait imputable aux entretiens tenus avec Vincent Lamanda, président de la Cour de Cassation, et Christian Charrière Bournazel, bâtonnier de l’Ordre des avocats, au terme du concours de plaidoirie 2008.

Au sortir de la cérémonie, Vivien Makaga Péa a salué «toutes les familles du Gabon qui œuvrent sans relâche pour la réussite de leurs enfants, et à l’Etat gabonais, en particulier la Direction générale des bourses et stages qui nous encourage sur cette voie en nous mettant dans les conditions de la réussite».

Le jeune prodige vise maintenant le sésame du Barreau en septembre prochain, un prix composé d’une somme d’argent intégralement versé par l’université à l’étudiant, un diplôme d’honneur que l’étudiant peut faire valoir, et une exonération totale de tous les frais de scolarité de celui-ci jusqu’à la fin de ses études supérieures au sein de l’université.

Vivien Makaga Péa est né à Port-Gentil, d’une mère myènè de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime, et d’un père originaire du Haut-Ogooué. Il vient d’avoir 25 ans, vit à Paris et est en stage dans un grand cabinet de conseil de la place parisienne pour 6 mois.

Le 17 janvier 2008, ce jeune gabonais s’était déjà illustré en remportant le prestigieux concours de plaidoirie de l’Université Paris II devant 91 étudiants inscrits au départ.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....