spot_imgspot_img

Gabon : La CNAMGS fait le point sur l’assurance maladie

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) tiendra le 6 mars prochain à Libreville son second Conseil d’administration sous l’égide du ministre du Travail, François Engongah Owono. Suite à la distribution des premières cartes d’assurés en décembre dernier, cette réunion doit permettre d’évaluer l’état d’avancement de la mise en place du régime d’assurance maladie entamée en 2007, et d’affiner le fonctionnement interne de la CNAMGS qui doit permettre d’offrir un accès gratuit aux soins aux Gabonais économiquement faibles (GEF).La progression de la mise en place du système d’assurance maladie au Gabon sera au centre des discussions le 6 mars prochain à l’occasion du 2e Conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) qui s tiendra à l’hôtel Laico Okoumé Palace à Libreville, sous l’égide du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale.

Les membres de la CNAMGS doivent procéder lors de ces assises à l’examen et l’adoption du compte rendu du premier conseil d’administration du 26 novembre dernier et évaluer l’état d’avancement de la mise en place du régime d’assurance maladie obligatoire et de la CNAMGS.

Ce conseil d’administration procèdera également à l’examen et l’adoption du projet de budget 2009, du projet d’organigramme, du projet de référentiel des postes, du projet de classification des emplois, du projet de grille de salaires et du projet de règlement intérieur de la CNAMGS.

Les Commissaires aux comptes de la CNAMGS devraient également être désignés lors de ce 2e conseil d’administration.
La CNAMGS a été créée le 21 août 2007 pour favoriser la mise en place concrète de l’assurance maladie obligatoire autant sur les plans juridique et institutionnels que sur le plan opérationnel.

Suite aux opérations de recensement et d’immatriculation des Gabonais économiquement faibles (GEF) réalisées en 2008, les premières cartes d’assurés CNAMGS avaient été remises le 19 décembre dernier aux GEF au cours d’une cérémonie officielle présidée à Libreville par le chef de l’Etat et simultanément à l’intérieur du pays par les gouverneurs de province.

Plus 7000 GEF, définis selon plusieurs critères notamment le revenu mensuel inférieur à 80 000 francs CFA, ont déjà été immatriculés par la CNAMGS et les détenteurs de la carte d’assuré bénéficient déjà de la prise en charge des soins de santé et des médicaments dans les hôpitaux et les pharmacies agréés par la CNAMGS.

La carte d’assurance maladie prend directement en charge tous les actes de médecine générale, de spécialités médicales et chirurgicales, les actes infirmiers (…), les médicaments, produits pharmaceutiques et consommables administrés pendant les soins.

Sont pris également en charge les dispositifs médicaux et implants nécessaires aux différents actes médicaux et chirurgicaux en fonction de la nature de la maladie ou de l’accident.

La réalisation d’éventuels examens complémentaires dans un établissement privé conventionné en cas de non disponibilité dans le secteur public, comme les évacuations sanitaires hors du pays pour des soins appropriés ne pouvant être dispensés localement, ne sont pris en charge que sur la base d’un accord préalable.

Par contre, les prestations telles que les vaccins des voyageurs, les activités relevant du Programme élargie de vaccination, les activités de promotion de la santé, de prévention, de dépistage et de prise en charge sociale ne sont pas pris en compte par la carte, car ils restent de la responsabilité du ministère chargé de la Santé, à l’exception des consultations pré et post natales ainsi que des prestations liées au suivi de la malnutrition infantile.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES