spot_imgspot_img

Madagascar: Marc Ravalomanana a transféré ses pouvoirs

Le président malgache Marc Ravalomanana a transféré tous ses pouvoirs à « un directoire militaire », selon des informations recueillies par RFI. Ce directoire serait chargé d’organiser des « assises nationales ».

RFI a appris vers 11 h 30 TU que le président Ravalomanana a signé une ordonnance pour transférer tous ses pouvoirs et ceux de son gouvernement à un « directoire militaire ».

RFI a donc aussitôt contacté plusieurs officiers supérieurs de l’état-major qui, dans un premier temps, ont affirmé ne pas être au courant, puis ont ensuite expliqué qu’il n’était pas question pour eux qu’ils acceptent de prendre le pouvoir via un directoire.

La situation est donc pour le moins confuse. Sur quelles forces militaires Marc Ravalomanana a-t-il l’intention de s’appuyer pour faire appliquer cette ordonnance ? Mystère.

Rajoelina au palais présidentiel de Tana

Dans le camp de l’opposant Rajoelina, on semble avoir été pris de court. En milieu de journée, l’ancien maire de la capitale est entré dans le palais présidentiel du centre-ville d’Antananarivo. Palais dont le contrôle a été opéré lundi soir par des militaires.

L’adversaire du président malgache a pris la parole très peu de temps et n’a pas réagi à cette affaire d’ordonnance présidentielle. « Andry TGV » a simplement déclaré : « Nous sommes déjà dans la liberté et nous allons avoir beaucoup de travail ».

En revanche, quelques minutes plus tôt, le porte-parole de la plate-forme de l’opposition qui soutient l’ancien maire avait déclaré, toujours dans ce palais présidentiel du centre-ville, que désormais Andry Rajoelina assumait les attributions dévolues au président de la Répubique et que son gouvernement de transition, qui était d’ailleurs présent au complet à ce point de presse, prenait ses fonctions, ajoutant même que les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale étaient déchus de leurs postes. Question : ces décisions ont-elles une valeur légale, juridique ? A priori, non. Décidément, chaque heure qui passe amène son lot de coups de théâtre et de surprises.
L’UA demande à l’armée de ne pas porter Rajoelina au pouvoir

L’Union africaine a appelé, ce mardi, l’armée malgache à ne pas transférer les pouvoirs, que lui a remis Marc Ravolomanana, à Andry Rajoelina. «Si les militaires remettent le pouvoir au maire, ce ne sera pas constitutionnel», a déclaré le Gabonais Jean Ping, président de la commission de l’UA, en estimant que ce pourrait alors être considéré comme un coup d’Etat. L’Union africaine a décidé il y a quelques années de suspendre à l’avenir les dirigeants de ses pays membres issus de coups d’Etat. L’Union européenne a pour sa part menacé de couper son aide à tout régime malgache parvenu par la force au pouvoir.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES