spot_imgspot_img

Gabon: Les Confessions religieuses du Gabon implorent « la grâce de Dieu pour le repos d’Edith Lucie Bongo Ondimba »

Lors d’un service religieux œcuménique au Palais présidentiel ce jeudi, Catholiques, Musulmans et Protestants et membres des églises dites de Réveil du Gabon ont imploré la « grâce et la miséricorde » de Dieu pour le repos d’Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse du Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé le 14 mars à Rabat au Maroc.

Ces messages, sur fond de chorales, ont été délivrés, tour à tour, délivrés devant les familles des présidents gabonais, Bongo Ondimba et congolais, Denis Sassou Nguesso, père de la défunte ainsi des Chefs d’Etats africains et autres amis du Gabon ayant effectué le déplacement.

Les confessions religieuses avaient déjà organisé des veillées de prières à travers le territoire national.

L’archevêque de Libreville a ainsi invité mardi dernier l’ensemble des fidèles à la « récitation du chapelet et à prier pour le repos de l’âme de la première Dame du pays, Edith Lucie Bongo Ondimba ».

« Nous demandons cette prière du chapelet à midi ou à 18h30 dans les paroisses pour les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 mars 2009 », avait –t-il indiqué.

Edith Lucie Bongo Ondimba, 45 ans, qui avait épousé le chef de l’Etat gabonais en 1990, est décédée le 14 mars à Rabat au Maroc. Elle était la fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, son inhumation aura lieu à Edu, son village ancestral, au Congo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES