spot_imgspot_img

Gabon: Le Président de la République reprend progressivement du service au lendemain du deuil national

Après le deuil qui a frappé le peuple gabonais et son président Omar Bongo Ondimba à la suite du décès , le 14 mars, à Rabat (Maroc),de la première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, le Chef de l’Etat reprend progressivement du service à la faveur de la série d’audiences accordées ce mercredi au Premier Ministre, chef du Gouvernement,à l’Archevêque de Libreville et au Directoire de l’Union du Peuple Gabonais, UPG (opposition) conduit par son président, Pierre Mamboundou, rapporte la presse présidentielle. Ainsi, le président Omar Bongo Ondimba, a tout d’abord reçu, le Premier Ministre, chef du gouvernement, Jean Eyeghe Ndong, accompagné du Ministre des Finances Blaise Louembé.

Au delà des condoléances de son équipe qu’il a réitérés, le Premier Ministre est allé expliquer au Chef de l’Etat, la situation économique actuelle du Gabon face à la crise financière internationale et l’avis des institutions financières qui demandent aux différents gouvernements, notamment à celui du Gabon, d’observer « une grande prudence » dans les politiques budgétaires et la gestion des finances publiques.

Le Gabon et le FMI poursuivent, rappelle-t-on, leurs discussions pour un nouveau programme après l’accord triennal signé par les deux parties en 2007.

Aussi, devant la forte demande sociale et les grèves récurrentes, le Premier Ministre a-t-il indiqué que : « l’Etat ne peut pas indéfiniment alourdir sa masse salariale, à cause des revendications en tout genre ».

« Que les gens comprennent que l’Etat a des obligations et est frappé de plein fouet, à l’instar des autres pays, par la crise financière internationale et ses nombreuses conséquences sur le panier de la ménagère » a-t-il précisé.

Dans la foulée, Jean Eyéghé Ndong a appelé tous les acteurs du corps social à la « modération et à la responsabilité. »

Mgr Basile Mvé Engone a, lui, réaffirmé le message de l’Eglise du Gabon devant la disparition de Madame Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse du Chef de l’Etat.

Pour le prélat, « nous demandons à Dieu d’accueillir la défunte avec toute sa grâce, toute sa bonté » et qu’il fasse « miséricorde » au moment où le Président de la République, ses enfants et toute sa famille se trouvent dans une phase de profonde douleur.

Enfin, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) et son président Pierre Mamboundou ont exprimé au Chef de l’Etat ce qu’ils ont ressentis à travers cette disparition.

« Notre présence, ici, monsieur le Président s’explique par le fait que, nous voulons que devant cette terrible épreuve, vous soyez fort, que vous puissiez la transcender et que vous la surmontiez avec courage et détermination » a dit M. Mamboundou, dans son propos. Puis, le leader de l’UPG a offert au Chef de l’Etat un livre Saint pour mieux s’armer de courage et d’abnégation.

Dans un communiqué, quelques heures après les funérailles, dimanche dernier, le président Omar Bongo Ondimba, a remercié et reconnu la grande solidarité de tout le peuple gabonais qui s’est mobilisé comme un seul homme pour rendre un vibrant hommage à « Maman Edith ».

Exprimez-vous!

  1. Le gabon devrait s’arreter de fonctionner,car sa majesté Edith,faiseuse de paix au gabon est morte,c’est la fin du monde,j’encourge Bongo a arreté de trvailler car il est deuil

  2. J’ai une question voici ma question esceque le Gabon va arreter de fonctionner parceque la femme de Bongo le diable est morte? la reponse a cette question est non, et meme si j’avai dit oui j’ai oublier que le Gabon est un pays mort depuis que Bongo en a trensformer en fauce commune.mes freres Gabonais on passera des heures et des heures chacun sur son clavier en train d’insulter Bongo et ses partenaire cella ne nous avancera a rien.car pour qu’il puis comprendre tousqu’on dit ils faut qu’ils ai dabord un esprit,et nous avion afaire aux ames sans esprit.moi je suis pres pour l’action se n’ai pas deriere nots clavier qu’on viendra about de Bongo et son equipe d’imbessile.la question que je viens a vous poser est de savoire si vous ete pres pour l’action parceque moi je le suis.je tiens appressiser qu’an 2006 j’ete candidat a l’election legislative au Gabon en tent qu’ independant,c’est pour vous dire que je sais de quoi je parle.et si nous ne fesion rien maitenent ne revon pas pour 2012 car c’est Bongo qui organise les elections.J’aime le Gabon et je ne comnais aucun Gabonais qui n’iame pas le gabon je vie actuellemnet USA mais je suis confiant que je serais parmi les acteurs qui changeron le Gabon.et tout ses diable devron repondre de leurs acts devans la gustice ,populaire ou constitutionaille.oui je crois a sa.Tres cordialement a vous aux bdpgabon aux caoliser.Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES