spot_imgspot_img

Gabon : Ntoutoume Emane fait le point chez Bongo Ondimba

De retour de Genève, en Suisse, où il prenait part aux assises de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) dont il siège au bureau directeur, le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a été reçu le 14 avril dernier par le chef de l’Etat. Cette audience a permis à l’édile de la capitale gabonaise de faire le point sur les activités de l’AIMF, notamment la préparation du 30e anniversaire en octobre prochain à Paris, ainsi que de faire le tour des grands chantiers engagés pour le développement et l’embellissement de la capitale gabonaise.

Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, est parti rendre compte le 14 avril dernier au chef de l’Etat des assises du bureau de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), qui se sont déroulées les 26 et 27 mars dernier à Genève en Suisse.

Elu au bureau directeur de l’association depuis le dernier sommet qui s’était tenu à Québec en marge du 12e sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’édile de Libreville a fait le point avec le chef de l’Etat sur les préparatifs des festivités qui marqueront le 30e anniversaire de la création de l’AIMF en octobre prochain dans la capitale française.

«Ces cérémonies commentatives auront lieu au mois d’octobre à Paris et le maire Delanoë, qui est président de l’AIMF, nous a dit ce qu’il souhaite faire et nous a demandé notre assentiment pour donner tout l’éclat voulu aux cérémonies commémoratives du 30e anniversaire de l’AIMF», a expliqué le maire de Libreville.

«Nous souhaitons que les pairs fondateurs de l’AIMF soient présents et qu’ils fassent une communication. (…) L’un des pairs fondateurs de l’association c’est l’ancien président Jacques Chirac, ou encore Jacques Pelletier, qui a malheureusement été rappelé à Dieu depuis notre rencontre de Québec», a-t-il poursuivi.

Les assises de Genève ont également été l’occasion pour le maire de la capitale gabonaise d’apporter son appui à la candidature de certaines villes africaines anglophones, notamment en Afrique du Sud et au Nigéria, dans le cadre de la politique d’ouverture de l’association.

L’édile de Libreville a également fait part au président Bongo Ondimba de l’arrivée au Gabon d’une délégation d’hommes d’affaires suisses qui sont arrivés de Genève avec lui.

«D’autres arrivent vendredi parce qu’ils ont pris la décision d’investir dans des secteurs que je tairais pour le moment», a confié monsieur Ntoutoume Emane.

Concernant les grands chantiers engagés pour le développement et l’embellissement de la ville, le maire a souhaité «voir les travaux d’embellissement de la ville continuer», pour lesquels il a souhaité que les populations locales s’investissent aux côtés des autorités municipales.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES