spot_imgspot_img

Gabon: Laure Olga Gondjout annonce des réformes dans le secteur de la communication

Le ministre gabonais de la Communication, Laure Olga Gondjout, a annoncé vendredi soir des réformes dans le secteur des médias et de la communication, dans un discours prononcé à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. ‘’Pour instituer une bonne gouvernance médiatique, des réformes vont être engagées dans un avenir proche, et cela pour moderniser la presse et le paysage audiovisuel’’, a déclaré Mme Gondjout, précisant que l’objectif majeur de ces réformes est de ‘’permettre à la majorité des citoyens d’accéder aux médias traditionnels publics et privés, mais aussi aux médias électroniques’’.

‘’Dans un avenir proche, l’accès à Internet devrait être possible sur l’ensemble du territoire gabonais, conformément à la feuille de route prescrite par le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong’’, a promis la ministre de la Communication (…), soulignant que les projets d’infrastructure initiés au sein de son département ont pour but de répondre à cette attente légitime. Mme Gondjout a également relevé que le second volet de ces réformes vise à lutter contre la précarité des hommes et des femmes des médias, notamment par le renforcement de leurs capacités et de leur autonomie.

Ce qui sous-entend, a-t-elle poursuivi, des conditions de vie décentes pour les hommes de presse, gage de leur liberté d’action. Dans l’optique de lutter contre la précarité, a insisté Mme Gondjout, le gouvernement octroie déjà, chaque année, une aide financière à tous les organes de presse, publics et privés et de toutes tendances éditoriales et politiques confondues. Elle a également évoqué la nouvelle maison de la radio et de la télévision ‘’Georges Rawiri’’, la qualifiant de ‘’cadre de travail ultramoderne, un empire technologique de pointe’’. Le chef du département de la communication a, par ailleurs, invité les médias gabonais, en leur double qualité d’éducateurs et de messagers, à faciliter la communication, estimant que les médias dans leurs diversités, ont pour rôle d’offrir à toutes les couches de la société, un espace de débats qui transcende les clivages ethniques et les différentes sociales qui contribuent à éliminer l’ignorance, base de la défiance et de la méfiance.

‘’Il convient de réaffirmer que, de par le monde, les médias, dans leur pluralité, sont des vecteurs d’entente entre les peuples et cela sous-entend, une presse dynamique, indépendante, pluraliste, respectueuse de l’éthique mais aussi libre de toute influence de promoteurs et autres groupes d’intérêts’’. Cette année, la journée mondiale de la liberté a été célébrée sous le thème : ’’Médias, Dialogue et Compréhension mutuelle’’. Au Gabon, en dehors de l’allocution de circonstance de la ministre de la Communication (…), les manifestations sur la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai de chaque année, ont été reportées au 29 mai prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES