spot_imgspot_img

Le Gabon veut se doter d’un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1

Un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1 sera bientôt mis en place au Gabon en vue de prévoir et de lutter contre l’introduction et la propation de la maladie dans le pays, a annoncé vendredi à Libreville le ministre délégué à la Santé publique, Philipe Nzengué Mayila.

« Un texte réglementaire portant mise en place d’un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1 vient d’être élaboré et est en cours de signature », a déclaré le ministre délégué à la Santé au cours de la déclaration à la presse.

Aussi, pour apporter un plus à ce plan d’urgence, le Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1 a été réactivité.

Ce comité sera soutenu par des experts du ministère de la santé et par ceux de l’intérieur, en passant par le personnel de santé de la Mairie de Libreville officiant à l’Aéroport de Libreville.

Le ministre Nzengué Mayila a également annoncé que des messages en langues vernaculaires sont en cours de diffusion à travers le territoire national.

Des directives spécifiques ont été données au dix (10) bases d’épidémiologie du pays dans lequel des réunions techniques se multiplient, associant entres autres les ministères de l’agriculture, de l’Elevage et du Développement, des Finances et de la Santé.

Le ministre délégué à la Santé a affirmé qu’aucun cas n’a encore été enregistré dans le pays depuis le déclenchement de la grippe.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué mercredi dernier qu’elle poursuivait ses efforts pour le développement d’un vaccin contre la grippe H1N1 alors que 22 pays ont notifié officiellement environ 1516 cas d’infection.

Il s’agit de l’Allemagne avec neuf cas (9), Autriche (1), Canada (165), Chine, Région administrative spéciale de Hong Kong (1), Colombie (1), Costa Rica (1), Danemark (1), El Salvador (2), Espagne (57), France (4), Guatemala (1), Irlande (1), Israël (4), Italie (5), Nouvelle-Zélande (6), Pays-Bas (1), Portugal (1), République de Corée (2), Royaume-Uni (27) et Suisse (1) entre autres.

L’OMS rappelle que par prudence, il est conseillé aux personnes malades de différer leur voyage à l’étranger. Les personnes manifestant des symptômes après un voyage international devraient consulter un médecin et se conformer aux directives des autorités nationales.

Au niveau individuel, il est conseillé à chacun de se laver soigneusement et régulièrement les mains à l’eau et au savon et de consulter un médecin dès l’apparition d’un symptôme de type grippal.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES