spot_imgspot_img

Gabon: Le directeur de l'AGP interpelle les hautes autorités sur la situation financière de cet organe de presse

Le directeur de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP), François Essone Obiang, a interpellé vendredi à Libreville, les hautes autorités du pays sur l’urgente nécessité de porter une attention particulière à la situation financière de cette agence de d’information, premier média étatique.

 » L’AGP, premier organe de souveraineté (…) n’a pas échappé à la crise financière internationale qui frappe de plein fouet la plupart des pays du monde, dont le Gabon  », a relevé M. Essone Obiang, retraçant l’historique de cette agence officielle gabonaise de presse créée en 1966, six ans après l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, le 17 Août 1960.

Le directeur de l’AGP, qui intervenait à l’occasion de la cérémonie de remise des médailles du travail à une trentaine des agents de cette entreprise de presse ayant totalisé 10, 20 et 30 ans de présence à l’AGP, a aussi indiqué que l’agence s’est, depuis, arrimée aux technologies de l’information et de communication (TIC) devenant un organe multimédia.

 » Grâce à son journal bimensuel  »Gabon Matin » et à l’installation de son site Web, www.agpgabon.ga, l’AGP est devenu un organe multimédia  », a-t-il noté avec satisfaction, se réjouissant du travail accomplit par l’AGP dans un contexte concurrentiel, en dépit des difficultés du moment.

Prodiguant des conseils d’usage aux heureux récipiendaires de cette grande première dans l’histoire de l’AGP, le directeur les a exhortés à plus de performance et d’ardeur au travail en vue de l’excellence car, » notre siècle de l’excellence a pour corollaire la compétitivité et la performance  », leur a-t-il rappelé.

De son côté, le Secrétaire général adjoint du ministère du travail, Anastasie Essola Assoumou, a souligné que les qualités managériales du directeur ont permis d’impulser une nouvelle dynamique à l’AGP depuis son arrivée en 2005, appelant celui-ci à poursuivre les efforts entamés, afin de faire de l’Agence une référence dans les domaines qui sont les siens, aux plans national et international.

Mme Essola Assoumou qui a par ailleurs salué les multiples actions à forte dimension sociale menées en faveur des employés, dont la création d’une mutuelle, l’abonnement à une pharmacie de la place, notamment, a exhorté les agents à privilégier le dialogue et la concertation, au sein des mécanismes du dialogue social mis en place par les pouvoirs public, lors des crises.

L’AGP compte à ce jour un effectif de soixante trois employés, dont dix huit femmes. Son siège se trouve à Libreville, avec des antennes à travers les huit provinces de l’intérieur du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES