Gabon – Présidentielle : l’opposition craint attaques et falsifications

Craignant des représailles, les militants de deux prétendants à la victoire à l’élection présidentielle gabonaise ont pris des mesures pour protéger leur favori et les procès-verbaux des bureaux de vote.

L’atmosphère était tendue mardi à Libreville. La circulation, habituellement encombrée, était très fluide dans la capitale gabonaise, alors que les forces de sécurité étaient visibles aux carrefours stratégiques où elles avaient été déployées la veille. L’opposant Pierre Mamboundou et l’ex-ministre de l’Intérieur André Mba Obame, qui affirment tous deux avoir remporté la présidentielle ont pris des dispositions « pour protéger les procès-verbaux » des bureaux de vote ainsi que leur candidat. A Awendjé, au nord-est de la capitale Libreville, une centaine de militants ont organisé un piquet de sécurité devant le siège de l’Union du peuple gabonais (UPG), le parti de Mamboundou, qui est soutenu par une coalition de cinq autres partis. « Nous sommes ici pour défendre notre victoire, pour protéger nos leaders et aussi les procès-verbaux des bureaux de vote », affirme Georges Moussavou, un Gabonais de 42 ans, qui s’est improvisé protecteur de son opposant favori.

Les partisans de l’ex-ministre de l’Intérieur Mba Obame, qui dénoncent des irrégularités, ont également pris des mesures similaires de protection devant le domicile de leur candidat, près de l’aéroport, au nord-ouest de la ville, selon l’un de ses conseillers. Des tentes ont même été plantées aux alentours de la maison. Ces deux partis ont annoncé craindre une falsification des résultats par le PDG, parti au pouvoir qui a investi Ali Ben Bongo, fils de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Odimba, décédé en juin dernier, et centralisent à leurs sièges les procès-verbaux de chacun des 3.000 bureaux de vote au Gabon et à l’étranger.

Selon les observateurs de l’Union africaine (UA), le scrutin présidentiel s’est déroulé « conformément aux dispositions légales », mais avec quelques « faiblesses » et « irrégularités ». Les entourages de Mamboundou et Obame annoncent depuis dimanche que leurs décomptes des voix les donnent chacun vainqueur. Ali Ben Bongo aussi. Il estime que les résultats préliminaires le placent largement en tête du scrutin. Désormais, chaque camp n’attend plus qu’une seule chose : l’annonce des résultats définitifs. Une annonce qui pourrait bien créer des remous surtout après les constats des observateurs de l’UA. Une Union africaine qui a lancé un appel au calme tandis que la température montait, et que les forces de sécurité intensifiaient leurs patrouilles.

Source: France Soir – Romain Bourg, le mercredi 2 septembre 2009 –

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....