L’Organisation nationale des employés du secteur pétrole (ONEP) au Gabon a déclenché depuis mercredi une grève générale illimitée à la suite d’un préavis de grève déposé sur la table du gouvernement, a constaté l’AGP.

Selon de source concordante, les syndicalistes auraient quitté la table des négociations dans le cadre d’une commission interministérielle mise en place pour examiner leurs revendications.

Mercredi dans la soirée, le gouvernement a rendu public un communiqué dans lequel il précise les questions qui étaient en discussion. Selon toujours ce document, il n’était nullement question des salaires ou des conditions de vie, mais concernait plutôt, le problème relatif à l’organisation du service minimum dans le secteur pétrolier et l’audition de toutes les entreprises pétrolières etc.

Le communiqué précise que le gouvernement est disposé à poursuivre les négociations si les grévistes reviennent à des meilleurs sentiments.

L’annonce du déclenchement de la grève par l’ONEP a semé une panique surtout chez les automobilistes qui ont pris d’assaut mercredi les stations services afin de s’approvisionner en carburant.

En 2007, l’ONEP avait dans une grève sérieusement paralysée l’exploitation pétrolière à Shell Gabon, causant des sérieuses pertes financières pour cette filiale de l’anglo-néerlandais Royal Shell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here