Le gouvernement gabonais et treize centrales syndicales ont signé vendredi à Libreville, un protocole d’accord portant sur la réduction en 2011 des prix de certains services de consommation, notamment l’électricité, l’eau, le gaz butane et le ciment.

Selon le document, le protocole d’accord paraphé par les deux parties sous l’arbitrage du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba rendra en vigueur, lors de la mise en place du budget 2011.

Selon les simulations contenus dans ce protocole d’accord, il es prévu une réduction de la TVA de 5% sur le prix du sac de ciment, de 5% également sur les factures de consommation des compteurs sociaux d’eau et de l’électricité et de 10% sur les factures de consommation des compteurs classiques d’eau et de l’électricité. En revanche, le prix de la bouteille de gaz passera à 5.450 au lieu de 6000 F CFA.

Toutefois le document précise que la baisse des coûts des prestations de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), opérateur exclusif de ces services, sollicitée par les centrales syndicales interviendra à la lumière des conclusions de l’audit de l’entreprise actuellement en cours.

S’agissant de la dette de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), il a été retenu de la consolider à partir du collectif budgétaire de l’année en cours en préparation. Pour l’apurer, un moratoire sera négocié avec la CNSS qui en déterminera les ayants-droits, conclu le texte.

Le gouvernement et les syndicats sont parvenus à cette solution négociée au terme de quatre mois d’intenses discussions. Les syndicats rappelle-t-on, avaient agité le spectre d’une grève générale si le gouvernement ne prenait pas en compte leur plateforme revendicative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here