Polémique sur le recensement électoral au Gabon

Les Gabonais ont quarante-cinq jours pour s’inscrire sur les listes électorales. L’opération sera lancée jeudi 21 juillet. Mais l’opposition, qui sollicite un report des prochaines élections législatives afin d’introduire la biométrie dans le processus électoral, boude ce recensement. Et la polémique ne fait que commencer.

C’est décidé, il n’y a plus de doute, le recensement électoral débute jeudi 21 juillet au matin dans tout le Gabon. Le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, affirme vouloir respecter la Constitution qui fixe le mandat des députés à cinq ans. En janvier 2012, expire le mandat actuel, d’où la nécessité d’organiser le scrutin avant cette date. M. Ndongou invite donc les partis politiques à se joindre au processus :

« Je vous indique que les partis politiques sont autorisés à observer le déroulement dudit processus par le biais de leurs représentants appelés à sillonner les différents centres de révision ; à charge pour le ministère de l’Intérieur de leur fournir des accréditations auprès des différentes commissions sur toute l’étendue du territoire national. »

« Passage en force »

L’opposition ne s’est pas encore réunie pour apprécier la situation. Léon Mbou Yémbi, du Forum africain pour la reconstruction, porte-parole de la dernière rencontre de l’opposition, parle d’un passage en force : « Nous n’allons pas envoyer nos électeurs s’inscrire dans une mascarade. Les partis de la majorité assumeront leurs responsabilités devant le peuple gabonais et devant l’histoire. »

Dans une récente déclaration, l’opposition a affirmé qu’elle ne participera pas au scrutin sans fichier électoral biométrique. Reste à savoir si la politique du ventre ne divisera pas les opposants comme par le passé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Riposte contre la Covid-19 : Ali Bongo assure que le Gabon est outillé

Convaincu de la motivation des professionnels de santé au bénéfice desquels il a créé et annoncé le paiement d’une «indemnité Covid-19» et comptant sur...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Traitement du Covid-19 : La chloroquine et l’hydroxychloroquine sont inefficaces et risquées

La dernière étude de la revue scientifique médicale britannique The Lancet affirme que ni la chloroquine ni l’hydroxychloroquine ne sont véritablement efficaces dans le...

Covid-19 : Nicole Nouhando verrouille le transport interurbain dans le Haut-Ogooué

La secrétaire générale de la province du Haut-Ogooué a décidé, le 23 mai, d’interdire la circulation interurbaine dans la province. La décision de Nicole...

Dr Obiang Ndong : «Le Coronavirus n’est pas une malédiction divine»

Le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil Coronavirus) regrette la stigmatisation...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Covid-19: Opération de rapatriement : De retour, mais désappointé !

La deuxième phase de l’opération de rapatriement des Gabonais, bloqués à l’étranger du fait du nouveau Coronavirus bat son plein. En atteste l’arrivée de...