spot_imgspot_img

Gabon: l’évêque Mike Jocktane, opposant politique, dénonce le harcèlement dont il fait l’objet

L’évêque, Mike Jocktane qui est également un activiste politique de l’opposition, est sorti de sa réserve. Il a animé mardi 7 février 2012, une conférence de presse pour dénoncer le harcèlement policier et judiciaire dont il serait l’objet.

« J’ai donné instruction à mes avocats de déposer une plainte contre la police judiciaire ». C’est le premier message livré à la presse par l’évêque Mike Jocktane. L’homme de Dieu devenu très actif dans la politique, affirme avoir été victime d’une tentative d’enlèvement par des personnes se présentant comme des agents de la police judiciaire. Les présumés policiers souhaitaient l’entendre dans une procédure engagée contre lui au tribunal de Libreville.

Mike Jocktane est en effet poursuivi par la justice pour trouble à l’ordre public et destruction des biens de l’Etat. Les infractions étaient commises à l’issue d’une manifestation de l’opposition en janvier 2011.

Pour une première fois, Mike Jocktane s’est publiquement exprimé sur la question : « On me poursuit comme ayant participé à cette manifestation. Je dis, je n’ai pas participé. Ensuite, Mike Jocktane c’est un militant de base. Je n’ai aucune fonction dans le bureau de notre parti. Comment pourrais-je en être l’organisateur ? »

Les ennuis de ce proche de l’opposant André Mba Obame sont loin de s’achever. Une autre procédure est engagée contre lui pour avoir affirmé dans un livre que Nicolas Sarkozy avait également bénéficié des mallettes de feu Omar Bongo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES