Socialisez

FacebookTwitterRSSYoutube

Gabon/ Faits-Divers : Pour des avocats il tue sa nièce avec une lance…

Auteur/Source: · Date: 2 avr 2012
Catégorie(s): Divers,Société

Rémy Ekomi Angoué, Gabonais, 61 ans, domicilié à Mbilavion, un quartier de la villa de Ndjolé au centre du Gabon dans la province du Moyen- Ogooué, aurai tué, à l’aide d’une lance, sa nièce, Marianne Eyue, 53 ans. C’était dans la nuit de samedi à dimanche.

Une banale dispute qui aurait éclaté entre les deux parents sur le véritable propriétaire des fruits que porte un avocatier planté sur le terrain familial. Les faits se seraient passés entre minuit et deux heures du matin, lorsque Marianne Eyue est rentrée d’une veillée mortuaire.

Selon toute vraisemblance, le sexagénaire ruminait sa colère depuis la journée. Mais il aura attendu une heure indue pour régler les comptes à sa nièce. Il se serait emparé d’une lance et l’aurait enfoncée à sa nièce au niveau du cœur. La victime serait morte sur le champ.

Après son crime, a indiqué une source autorisée, Rémy Ekomi Angoué serait rentrée dans sa chambre et se serait endormi tranquillement, comme si rien n’était. Ce sont les voisins qui ont fait la macabre découverte, et saisi la gendarmerie. Interrogé sur son acte, le présumé criminel a déclaré avoir agi de la sorte parce que sa nièce lui interdisait de cueillir les fruits de l’avocatier de la concession familiale. « J’en avais marre. Elle me manquait de respect et m’interdisait de cueillir les avocats », s’est-il justifié.

Le meurtrier ne paraissait pas regretter son geste, a constaté une jeune habitante de Mbilavion, jointe par téléphone par nos confrère du journal l’Union, Il paraissait plutôt soulagé de s’être débarrassé de sa nièce « Il regardait même le cadavre de sa nièce avec dédain », a déploré la source.

L’instinct bestial de Rémy Ekomi Angoué a suscité colère et indignation à Ndjolé. A tel enseigne que des jeunes du quartier, offusqué, l’ont contraint à s’asseoir à coté de la dépouille pour faire le deuil. N’eût été l’intervention rapide de la brigade de gendarmerie de Ndjolé, il aurait subi la rigueur de la justice populaire.

Placé à garde à vue, il sera bientôt présenté devant le procureur de la République pour statuer sur son sort. Selon une source digne de foi, Marianne Eyue était la fille de son ainé, décédé. Sensible à la vie d’errance que menait son oncle paternel dans la ville, Marianne Eyué lui aurait demandé de venir s’installé à ses cotés pour y mener une existence décente.

Malheureusement, la cohabitation entre oncle et la nièce s’était vite avérée impossible au fil des jours. Notamment, en raison de nombreuses incompréhensions. Au plus fort de leur brouille, Rémy Ekomi Angoué n’a donc pas trouvé mieux que de sortir son arme

Source : L’Union


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 2 avr 2012
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>