spot_imgspot_img

Appel aux Gabonais : Rejetons l’alliance satanique entre Paul Mba Abessole et Omar Bongo

Ayant constaté avec la plus grosse indignation l’alliance satanique qui s’est nouée jeudi 22 avril 2004 entre Paul Mba Abessole et Omar Bongo, le BDP-Gabon Nouveau lance aux Gabonais un appel solennel à la vigilance et invite la nation gabonaise à se préparer à barrer le chemin aux assassins du Gabon que sont ces deux personnages.
Etant donné que Paul Mba Abessole, à l’époque où il se déclarait encore « opposant », avait vu en la personne d’Omar Bongo un « satan », véritable SIDA du Gabon, le peuple gabonais doit conclure que Paul Mba Abessole, de par son alliance avec ce « satan » tant insulté, doit désormais être également vu comme un « satan » ennemi du peuple, au même titre qu’Omar Bongo, avec lequel il vient d’officialiser sa complicité pour continuer ensemble à piller, violer, voler et meurtrir la nation gabonaise.
Vu qu’Omar Bongo, depuis le retour de Paul Mba Abessole au Gabon en 1989 n’a pas changé et est toujours le même Bongo criminel pilleur, kleptocrate, voleur, violeur, despote, dictateur et assassin du peuple que Paul Mba Abessole combattait, l’alliance des deux personnages veut dire, sans équivoque aucune, que Mba Abessole ne trouve plus que le pillage, le vol, le viol et l’assassinat du peuple gabonais sont des crimes à combattre. Mba Abessole doit donc être vu comme un criminel au même titre qu’Omar Bongo. Quand on s’allie à un criminel, on devient soi-même criminel.
Désormais, pour le BDP et pour le peuple gabonais, combattre Omar Bongo équivaut à combattre Paul Mba Abessole, et combattre Paul Mba Abessole équivaut à combattre Omar Bongo : tous les deux représentent la gangrène qui ronge le Gabon et tous les deux doivent être rejetés avec vigueur et mépris par le peuple gabonais.
Le BDP-Gabon Nouveau demande par conséquent aux Gabonais de se détourner totalement de Paul Mba Abessole et lance un appel patriote à tous les membres du RPG et de l’ancien RNB qui ne se reconnaissent plus dans cette alliance satanique à rejoindre le BDP pour qu’ensemble, nous puissions vigoureusement et sans compromissions débarrasser le Gabon des tous les complices du satanisme bongoïste qui ont fait de notre pays un enfer pendant les 38 dernières années.
Le BDP-Gabon Nouveau demande aux compatriotes qui ont dans le passé fait confiance à Paul Mba Abessole de rejeter avec force ce personnage car :
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, après avoir eu le Gabon à ses pieds, a lâchement abandonné le combat, préférant s’allier piteusement à un adversaire qu’il aurait pu vaincre. C?est là le symbole d’un manque de personnalité et d’une incompétence patents : Mba Abessole, comme tous les autres diablotins qui gravitent comme des requins autour du dictateur, a choisi la voie facile qui consiste à servir d’esclave à Omar Bongo plutôt que de le combattre, préférant ainsi gagner de l’argent facile dans un régime à la médiocrité chronique qui se nourrit sur la misère du peuple depuis 38 ans.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, après avoir traité son adversaire de tous les noms possibles, et après avoir juré sur tous les dieux qu’il ne s’allierait jamais à Bongo-Satan, s’est rabaissé jusqu’à prendre un poste de ministre miséreux dans le gouvernement de son ancien ennemi, avant de signer un pacte qui en fait désormais l’esclave politique de son adversaire, vu qu’un tel pacte lui interdit désormais de briguer la présidence de la république.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, en signant un pacte avec Bongo, ne se rend même pas compte que de par ce pacte, il a abandonné des milliers de militants à eux-mêmes, alors même que ces militants lui avaient donné leur soutien dans l’espoir de le voir un jour battre Omar Bongo à l’élection présidentielle, ce qui aurait permis à tout le monde de pouvoir mieux vivre dans un Gabon meilleur. Pour ces militants, l’espoir s’est envolé et beaucoup se rendent compte aujourd’hui que leurs sacrifices n’ont servi qu’à assurer la belle vie à un criminel mafieux qui les a utilisés à des fins personnelles, et qui aujourd’hui vit comme un pacha milliardaire grâce aux sacrifices des Gabonais qui s’étaient engagés avec lui pour un changement radical de régime au Gabon.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, après avoir été prêtre, renonça à son engagement envers Dieu pour s’allier à Satan, se faisant au passage complice de la misère d’un peuple qu’il a insulté et trompé pendant 15 ans en se présentant faussement comme un opposant au régime Bongo.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, comme Omar Bongo, s’est enrichi en l’espace de quelques années, sans que l’on sache d’où vient tout l’argent qui en a fait un milliardaire parmi les plus riches au Gabon. Comme Omar Bongo, Mba Abessole est un pilleur mafieux, et voilà pourquoi le pacte signé jeudi 22 avril 2004 doit être vu comme une déclaration de guerre contre le peuple gabonais par les deux complices, chefs de la mafia gabonaise au pouvoir.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui a fait perdre leur travail à des milliers de Gabonais qui ont cru en lui et qui l’ont suivi, mais que par la suite il a tous abandonnés pour aller prendre un poste de ministre, sans se soucier de toutes les vies qu’il a détruites sur son sillage.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui renonce publiquement à sa dignité parce qu’Omar Bongo lui a promis le poste de Premier ministre s’il l’aide à gagner l’élection présidentielle en 2005. Comment un homme corrompu comme Mba Abessole, après s’être enrichi sur les caisses de la mairie de Libreville en détournant de l’argent, en acceptant des pots-de-vins et en laissant un bilan plus que médiocre, peut-il prétendre être Premier ministre dans un pays comme le Gabon et espérer nous convaincre de sa capacité à moraliser le pays ? Bongo était un voleur et à cause de cela, tout son régime s’est adonné au pillage systématique de l’état. Avec Mba Abessole comme Premier ministre, ce sera la même chose car il construira un gouvernement de pilleurs également.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, parce que Omar Bongo lui a promis un poste de Premier ministre après l’élection présidentielle de 2005, sacrifie son peuple, et ceci sans éprouver la moindre honte pour un revirement aussi spectaculaire. C?est qu’aux côtés d’Omar Bongo, et comme Omar Bongo avant lui, Mba Abessole a regressé à l’état primitif d’animal, état où ne compte que la satisfaction personnelle des bas instincts.
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, depuis 1989, navigue de théories en théories contradictoires, proposant des RSDG unitaristes par ci, des démocraties conviviales par là et des majorités républicaines fictives qui n’ont aucun sens quand on sait que le seul vrai but d’un opposant véritable est de combattre et de défaire le régime au pouvoir, et non de collaborer avec lui. 
– On ne peut faire confiance à quelqu’un qui, avec son complice Omar Bongo, a inventé un Congrès RPG de toutes pièces pour signer la Charte d’une majorité présidentielle fictive (Bongo n’a jamais gagné d’élection au Gabon), charte que la base du parti n’a jamais voulu signer. En effet, comment un Congrès supposé être un Congrès RPG a-t-il fini par devenir un Congrès de la majorité présidentielle d’Omar Bongo, avec des représentants bongoïstes qui se sont mis à faire des discours politiques lors d’un Congrès supposé être celui de la base du RPG  et qui n’aurait du mettre sur le podium que des personnalités du RPG? Et comment peut-on, en seulement un jour de travaux, prendre l’opinion de tous le monde venu de l’intérieur du pays, écouter toutes les requêtes des militants, donner la parole aux représentants du PDG, et prétendre avoir tenu un congrès démocratique et représentatif ? Etait-ce vraiment un Congrès RPG ou une Kermesse PDG que Mba Abessole et Omar Bongo ont fait passer pour un Congrès RPG, juste pour tromper leur monde, surtout quand on sait que ce fut un congrès fomenté par l’élite politique du RPG qui s’est irrémédiablement vendue à Omar Bongo depuis son entrée au gouvernement’
Le BDP-Gabon Nouveau constate que le faux congrès RPG que vient de tenir Mba Abessole et la signature qui en a découlé n’ont aucunement représenté le désir de la base du RPG. Le BDP-Gabon Nouveau appelle donc tous les membres du RPG déçus par cette trahison à désormais voir Mba Abessole comme un ennemi du peuple qui devra être balayé exactement comme le sera Omar Bongo et tous ses complices bourreaux du peuple gabonais.
Le BDP-Gabon Nouveau appelle par conséquent les Gabonais à ne céder ni au désespoir ni au découragement. Le combat contre le satanisme continue et le BDP-Gabon Nouveau est là pour le mener jusqu’au bout. Ensemble, nous viendrons à bout du dictateur gabonais Omar Bongo et de tous ceux qui, comme Paul Mba Abessole, aident Omar Bongo à assassiner les Gabonais et à piller le pays.
Que tous les Gabonais qui ont encore le sens patriotique et le désir de voir notre pays changer de régime se joignent au BDP-Gabon Nouveau pour barrer le chemin au duo satanique Paul Mba Abessole et Omar Bongo. Ces deux personnages sont les ennemis du peuple et doivent être rejetés avec la plus grosse détermination. Organisez-vous, créez des réseaux et cellules d’actions politiques qui, le moment venu, viendront soutenir de toutes parts le grand mouvement révolutionnaire qui chassera bientôt le régime Bongo du pouvoir, et ce, par tous les moyens possibles.
Et demain, quand les deux ennemis du peuple viendront ensemble demander votre vote, chassez-les de votre village, et dites-leur que vous ne votez pas pour des criminels.
Prenez courage, Gabonais. Ne laissons pas la mafia bongoïste prendre en otage notre pays.
Prenez courage, combattants de la liberté, patriotes épris de démocratie et de justice sociale. Ne laissons pas le satanisme d’Omar Bongo et de Mba Abessole finir de détruire notre pays.
Prends courage, peuple Gabonais, car l’heure du changement approche.
Eveille-toi, Gabon !
Fait à Montclair, le 26 avril 2004
BDP-Gabon Nouveau
Bongo Doit Partir, pour le Construction d’un Gabon nouveau.

P.O. Box 3216 TCB

West Orange, New Jersey 07052

USA

https://www.bdpgabon.org
Tél: 973-655-5143 / 973-253-0072

Fax: 973-253-0072 / 973-655-7909

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES