spot_imgspot_img

Jean Boniface Assélé en lice pour la mairie de Libreville

Le président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, a annoncé sa candidature à la mairie de Libreville pour les élections locales du 27 avril prochain à l’occasion d’une conférence tenue le 25 mars dernier au quartier Dragon à Libreville.

Dans le cadre des élections locales d’avril 2008 pour le renouvellement des conseils départementaux et communaux du Gabon, Jean Boniface Assélé, maire sortant du 3e arrondissement de Libreville et président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR) a officiellement présenté sa candidature à la mairie de Libreville, lors d’une conférence de presse animée le 25 mars dernier au quartier Dragon, à Libreville.

Au cours de cette rencontre, Jean Boniface Assélé a également renouvelé sa candidature au siège du 3e arrondissement de la capitale gabonaise et, face aux habitants de Dragon, il a déclaré : « je suis venu vous dire que cette fois, si je suis candidat, ce n’est pas pour être simple maire du troisième arrondissement. Je suis candidat pour être maire de la ville de Libreville. Je veux être le maire de Libreville pour que nous construisions les routes afin de désenclaver les quartiers sous intégrés, pour que vous ayez l’eau et l’électricité. Je voudrais être maire pour qu’il y ait des écoles, des marchés comme je le fait déjà avec mes petits moyens ».

Pour raflerles suffrages, Jean Boniface Assélé compte sur l’adhésion des populations à ses idéaux de rénovation. En permettant au CLR d’obtenir au moins 51 conseillers municipaux au terme du scrutin d’avril prochain, Assélé garantit son élection à la mairie de Libreville.

« Il y a deux élections le 27 avril prochain. Il faut d’abord voter les conseillers municipaux et ensuite se sont ces conseillers qui voteront le maire, à savoir que c’est une élection avec des listes. Ainsi chaque arrondissement a son nombre de conseillers et de sièges. Le CLR présente six listes dans les six arrondissements de Libreville et nous devons remporter une large victoire parce qu’Assélé est candidat à la mairie de Libreville. Donc sur les 98 conseillers que nous devons élire, il faut qu’au moins 51 d’entre eux soient avec nous » a expliqué le président du CLR.

Au terme de cette rencontre avec les habitants du quartier Dragon et après la planification de la stratégie du CLR aux prochaines élections locales, Jean Boniface Assélé a par ailleurs procédé à l’installation de Samuel Bobebete Mintong au poste de président de la cellule B du CLR au quartier Dragon de Libreville.

Le CLR qui ne dispose pour l’instant que de deux députés à l’assemblée nationale et de quatre sénateurs peut-il battre le PDG, le parti au pouvoir, distancé l’UPG de pierre Mamboundou, ou le RPG de Paul Mba Abessole? La bataille de la mairie de Libreville s’annonce rude et les jeux sont ouverts.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES