spot_imgspot_img

Gabon : Libreville et Paris enterrent la hache de guerre

Le diplomate français Jean Marc Simon a été reçu le 26 mars dernier au palais présidentiel du bord de mer à Libreville par le chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba pour faire le point sur les récentes tensions dans les relations entre les deux pays et confirmer un retour au calme des relations franco gabonaises.
Le représentant de la diplomatie française au Gabon, Son Excellence Jean Marc Simon, a été reçu en audience au palais présidentiel de Libreville le 26 mars dernier par le chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba pour aborder les récentes tensions observées dans les relations franco gabonaises et engager un retour au calme des relations entre les deux pays.

Cette rencontre initiée dans le cadre des échanges réguliers entre le chef de l’Etat gabonais et les diplomates en poste au Gabon a permis à SE Jean Marc Simon de confirmer le rétablissement de la stabilité des liens franco gabonais.

Pour rappel, les relations diplomatiques entre les deux pays avaient été troublées par les expulsions au mois de février dernier de deux étudiants gabonais en France en violation des accords d’immigration entre les deux pays et la diffusion sur les chaînes publiques françaises d’un reportage sur les biens immobiliers du président Bongo à Paris.

Au terme de l’audience avec le chef de l’Etat gabonais, le diplomate français a rapporté avoir « fait un tour d’horizon de l’actualité et évoqué les difficultés qui ont pu apparaître ces derniers temps en matière de circulation entre les deux pays. Je crois que ceci est en train de prendre une tournure normale et c’est d’autant plus nécessaire que nous allons examiner puis ratifier plus exactement dans les prochaines semaines les accords du 5 juillet dernier ».

Le diplomate français s’est félicité du retour de la sérénité et a estimé que « les choses devraient retrouver un rythme normal. Nous avons aussi évoqué quelques projets et la situation régionale. Je crois que les choses se sont remises, les difficultés s’aplanissent et il y a quelques piqûres qui doivent se cicatriser mais l’amitié franco gabonaise est au-dessus des difficultés passagères ».

La visite de SE Jean Marc Simon avait pour but d’informer le chef de l’Etat de la ratification imminente des accords de co-développement paraphés à Libreville le 5 juillet 2007 le ministre gabonais des Affaires étrangères Jean Ping et le ministre français de l’Immigration Brice Hortefeux; accords relatifs aux flux migratoires entre le Gabon et la France.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,852FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES