spot_imgspot_img

Les espoirs de Hillary Clinton reposent désormais sur le Comité national démocrate

Forte de sa large victoire en Virginie Occidentale, Hillary Clinton a réaffirmé sa détermination à rester dans la course à l’investiture démocrate. Une grande part de ses espoirs repose désormais sur l’influence du Comité national démocrate (CND) qui doit se réunir le 31 mai à Washington pour décider, entre autres, si oui ou non les primaires en Floride et au Michigan peuvent être réhabilitées.

Sanctionnés pour avoir avancé la date de leur scrutin avant le « Super Mardi » du 5 février, ces deux Etats ne peuvent envoyer aucun délégué à la Convention nationale démocrate le 3 juin. Une décision positive de la part du CND serait donc cruciale pour Hillary Clinton, qui bénéficie d’une large majorité dans ces deux Etats. Elle pourrait alors rattraper un peu de son retard sur M. Obama, ces deux Etats étant très peuplés : ils comptent en effet à eux deux 367 délégués. Ce qui est beaucoup, mais insuffisant pour permettre à Hillary Clinton de reprendre la majorité en terme de super-délégués.
Le CND peut-il réellement invalider la décision de sanctionner la Floride et le Michigan, s’interroge le New York Times. « Il y a très peu de chance », estime Charlotte Lepri, chercheur à l’IRIS, spécialiste des Etats-Unis. Selon elle, « l’élection serait faussée et les résultats biaisés, car Barack Obama n’a pas fait campagne dans ces Etats ». Par ailleurs, organiser une nouvelle primaire s’avère peu probable, l’organisation d’un scrutin coûtant des millions de dollars, le gouverneur républicain de la Floride, Charlie Crist, le refuse d’emblée.
Si Hillary Clinton est appréciée de l’électorat populaire, le soutien de John Edwards, ex-candidat aux primaires démocrates, est venu renforcer la position dominante de Barack Obama. L’argument de la sénatrice, selon lequel elle est la mieux placée pour battre John McCain à l’élection présidentielle, est mis à mal, M. Edwards bénéficiant d’un large soutien auprès du même électorat que celui de Mme Clinton.
Les pro-avortements soutiennent M. Obama
Barack Obama reçu le soutien de Naral, la plus importante organisation de défense du droit à l’avortement aux Etats-Unis, mercredi 14 mai. « Aujourd’hui, nous sommes fiers d’apporter notre soutien au candidat démocrate pro-avortement. Nous lui faisons confiance quant à sa victoire à l’élection présidentielle. Ce candidat c’est Barack Obama », a déclaré Nancy Keenan, la présidente de l’association. (-AP)

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES