spot_imgspot_img

Gabon: Du ciment importé pour répondre à la forte demande en cette période de grands travaux

Face aux pénuries fréquentes de ciment sur le marché local, le gouvernement gabonais, au sortir d’un Conseil de ministres, avait rappelé aux éventuels opérateurs et entrepreneurs la libéralisation de la vente du ciment depuis la privatisation de la société « Ciments du Gabon », autorisant ainsi l’importation de ce matériau de construction; quelque mois après, la mesure a été suivie, plusieurs tonnes, en provenance de l’étranger, particulièrement de Chine, sont vendues par différents grossistes et détaillants de la capitale, surtout en cette période de saison sèche favorable aux travaux de construction.

Selon Ibrahim Sidibé, tenancier d’une maison de vente de matériaux de construction au boulevard Bessieux, il existe actuellement dans la zone industrielle d’Owendo un entrepôt de ciments en provenance de Chine auprès duquel, lui, comme de nombreux autres détaillants, se ravitaillent en permanence.

Pour ce qui est des prix, ils varient, selon le type de ciment et la provenance, entre 4.800 francs CFA et 5.300 francs CFA, précise-t-il avant de rappeler qu’avec la spéculation qui prévaut souvent en période de pénurie, ces prix sont susceptibles d’aller au-delà de ces marges.

En 2000, pour rappel, dans le cadre du processus de privatisation des entreprises publiques enclenché à la fin des années 90, les « Ciments du Gabon », rebaptisés CimGabon, ont été attribués au groupe norvégien Scancem.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES