spot_imgspot_img

La police démantèle un réseau de trafic de crânes au Gabon

Une opération de la police du Gabon a permis de démanteler un réseau de malfaiteurs qui vendaient apparemment des crânes humains aux fabricants de médicaments et d’amulettes traditionnels.

Les huit suspects ont été appréhendés la semaine dernière dans ce pays d’Afrique centrale, relativement à la vente de neuf crânes humains et d’un fémur.

Les policiers ont commencé à rechercher les malfaiteurs quand plusieurs familles vivant dans la capitale, Libreville, ont rapporté que les corps de leurs proches avaient été déterrés ou leurs tombes dérangées.

Le leader présumé du réseau, Jean Martin Moussavou, a affirmé aux journalistes que son groupe vendait des crânes aux fabricants de médicaments et d’amulettes traditionnels depuis 2004.

Il a expliqué que ses complices et lui pénétraient dans les cimetières la nuit pour y dérober les crânes.

Les crânes étaient ensuite réduits en une poudre que les guérisseurs utilisent pour fabriquer des potions et amulettes qui, croient-ils, confèrent force et puissance.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES