spot_imgspot_img

Gabon: Au lendemain des festivités du 17 août, pas d’affluence dans les espaces commerciaux de Libreville

Les temps sont durs pour les commerçants du grand marché Mont-bouèt de Libreville, ainsi que pour les tenanciers des grands espaces commerciaux après les festivités du 17 août. Cette situation serait consécutive à ces festivités qui ont conduit les populations à faire d’importantes dépenses, a constaté GABONEWS.

Plusieurs commerçants ont déclaré jeudi n’avoir presque rien vendu depuis trois jours. « Nous pensons que les gens ont tellement fait des courses pendant la fête, au point qu’ils n’ont plus besoin de rien, du moins pour le moment, et c’est vraiment dur pour nous », déclare une commerçante du marché Mont boët.

Pour certains, le problème est ailleurs. « Les gens ont tellement fait des dépenses pour le 17 août qu’ils n’ont plus rien pour faire les courses », souligne un tenancier d’un grand magasin au carrefour Léon Mba de Libreville.

Si certains commerçants tels que les vendeurs de friperie et autres produits non périssables peuvent tranquillement attendre les beaux jours; les vendeuses de fruits et légumes par contre se mordent les doigts, car des pertes s’annoncent lourdes.

« Heureusement que le 25 n’est plus loin », s’exclame toute souriante, une jeune vendeuse de pommes à l’ancienne gare routière de Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,849FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES