spot_imgspot_img

Gabon : Les Finances veillent à l’efficacité du FER 2

La transition entre les Fonds d’entretien routier (FER) de première et de seconde génération est soutenue par le ministère des Finances qui a entrepris pour l’exercice 2008, de garantir l’approvisionnement régulier du fonds et le suivi des réalisations. Le FER 2 n’a encore perçu que près de 20 milliards de francs CFA des 33 milliards sur lesquels s’était engagé le ministère des Finances en novembre 2007.

Le ministère des Finances, qui assure la tutelle financière du Fonds d’entretien routier de deuxième génération (FER 2), a annoncé un soutien renforcé à cette structure pour l’exercice 2008, après la difficile transition opérée avec le programme de première génération.

Le démarrage effectif du FER 2 avait été opéré en mars 2007 en raison des difficultés transitionnelles avec la première phase du programme, notamment au niveau de l’allocation des budgets puisque pendant la période de transition, la structure ne disposait pas de compte ouvert au Trésor public pour percevoir ses financements de l’Etat.

«Le FER 2 a reçu, au titre de cette transition, 5 milliards de francs CFA qui ont permis de payer une partie des travaux réalisés en 2006. Ce solde issu du FER 1 s’ajoute aux dépenses du FER 2 (20 367 666 555 francs CFA) et donne un résultat de 25 367 666 555 francs CFA» explique le directeur général du fonds, Christian Magnagna.

Le ministère des Finances s’est engagé à verser le complément de 8 milliards de francs CFA dans un délai de 12 mois afin de rendre intégrale la mobilisation financière prévue pour le renforcement et l’entretien des infrastructures routières du pays.

Pour le premier semestre 2008, le FER 2 avait reçu au 31 juillet 18 milliards de francs CFA, alors que la tutelle financière a diligenté un audit pour la vérification des comptes.

Cet audit d’un mois devrait permettre d’examiner la mise en place effective du FER et d’évaluer l’opportunité de l’ensemble des dépenses effectuées par le FER 2 depuis sa création jusqu’au 31 juillet 2008.

La conseil d’administration de la structure a par ailleurs recruté deux cabinets internationaux pour la réalisation d’audits techniques sur la qualité des ouvrages financés ainsi que des audits financiers complémentaires pour confirmer ceux du ministère des Finances dont les rapports sont en cours d’élaboration.

Ces contrôles devraient commencer à la fin du mois de septembre et s’intéresseront aux opérations des exercices 2007 et 2008. Les résultats devraient être connus dès décembre prochain.

Ces mesures s’inscrivent dans la volonté du gouvernement de rendre cette structure plus viable et plus efficace dans la gestion du dispositif de l’entretien routier au Gabon dans la perspective d’une programmation pluriannuelle.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES