spot_imgspot_img

Gabon: Les Gabonais boudent la qualité de l’eau et dénoncent le silence de la SEEG

Hier lundi, les abonnés de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), forcés de consommer une eau colorée, ont dénoncé la qualité de cette eau et le « silence coupable observé par l’entreprise ».

« Nous avons bu hier lundi une eau sale, bourrée de graine de sable sans savoir pourquoi », a indiqué Henriette Menié, mère d’une importante famille et cliente de la SEEG.

Pour cette dernière, la mauvaise qualité de l’eau serait à l’origine de la diarrhée chez ses bambins.

« Que se passe –t-il au juste ? Pourquoi on ne nous dit rien sur les coupures d’eau et d’électricité et même sur la qualité de cette eau qui devient rougeâtre d’un moment à l’autre? », s’est interrogée une riveraine du Centre ville.

En effet, à côté de l’eau, la capitale gabonaise a passé près de 5 heures dans la nuit de dimanche à lundi sans électricité, et dans la journée, la fourniture en eau a été interrompue.

A ce sujet, les populations commencent à s’insurger contre les prestations de l’unique société de distribution d’eau et d’électricité du pays.

« Il faut que la SEEG assume ses responsabilités. Si elle ne peut pas couvrir le pays toute seule, elle n’a qu’à le déclarer et le gouvernement prendra des mesures nécessaires. Mais, pour le moment, il fait que nous soyons dédommagés, il y a trop dommages dus à ces délestages en désordre », a déclaré un autre habitant du Centre ville.

On rappelle qu’au Gabon, la SEEG, détient le monopôle de la distribution d’électricité et d’eau.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,856FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES