spot_imgspot_img

Gabon : Eyeghe Ndong rappelle l’Administration à l’ordre

Les hauts fonctionnaires de l’Administration publique du pays ont été convoqués le 15 septembre à Libreville par le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, qui a sévèrement mis en cause le comportement des responsables de l’administration dans les lourdeurs et les dysfonctionnements enregistrés dans l’appareil public. A quelques mois du bilan de la feuille de route du gouvernement, le Premier ministre a tenu à impliquer l’ensemble des hauts cadres de l’Administration dans la réalisation des objectifs inscrits dans le document cadre de la politique de l’Etat.
La démarche inédite du chef du gouvernement a sonné comme un clairon dans les rangs de l’Administration publique. Convoqués le 15 septembre dernier à l’immeuble Arambo, annexe du ministère des Finances, les hauts fonctionnaires de l’appareil public gabonais ont été mis en garde sur les dérives qui grippent les rouages du service public.

Les secrétaires généraux, les commissaires généraux, les directeurs généraux, les inspecteurs généraux et leurs adjoints respectifs étaient présents à cette convocation du Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, qui a inscrit les responsables de l’administration dans le prolongement du gouvernement de missions. «Le gouvernement a une politique que l’Administration a le devoir de s’approprier» a expliqué le Premier ministre.

«Si pour ce qui le concerne le gouvernement doit assumer ses responsabilités, pour ce qui concerne l’Administration, il est clair également que les conséquences doivent être tirées au regard des comportements des uns et des autres» a déclaré le chef du gouvernement.

Outre les lourdeurs du cadre normatif et la complexité des structures, le premier ministre a dénoncé avec virulence le clientélisme, l’affairisme, la corruption, le népotisme et la politisation à outrance à tous les niveaux de l’appareil public.

«L’Administration sans qu’elle soit seule coupable de ces insuffisances, porte à coup sûr en elle sa part de responsabilité (…) [elle joue] un rôle d’interface entre l’Etat puissance publique d’un côté et les administrés, autrement dit les usagers de l’autre» a affirmé le chef du gouvernement.

«L’Administration publique que vous servez a une mission d’intérêt général, elle ne peut fonctionner efficacement que dans le respect des valeurs fondamentales que sont, outre la compétence technique, la loyauté, l’intégrité, l’impartialité et la considération, autrement dit le respect dû à l’administré et à la hiérarchie» a ajouté monsieur Eyeghe Ndong.

«Vous avez librement décidé de vous mettre à la disposition de l’Administration. (…) [qui] est d’abord et avant tout une institution organisée au service de tous les citoyens» a martelé le chef du gouvernement.

Pour pallier les insuffisances et les lourdeurs administratives qui sont autant de freins au développement du pays, le Premier ministre a rappelé aux hauts fonctionnaires qu’ils sont sensés être «des cadres de conception, (…) pas des simples agents d’exécution des tâches de routine».

«Ce qui importe c’est d’alléger les circuits de travail sans qu’il soit nécessaire de réviser la loi. Ce qui importe c’est la pratique de procédures d’urgence qui sont monnaie courante dans l’Administration» a enfin recommandé Jean Eyeghe Ndong.

Ce rappel à l’ordre des responsables de l’Administration publique intervient à quelques mois du bilan de la feuille de route du gouvernement en décembre prochain, où les ministres devront rendre des comptes sur la réalisation des missions qui leurs étaient imparties.

Le Premier ministre a ouvert ce 16 septembre l’atelier de validation du Plan d’action du programme national de bonne gouvernance, qui doit «marquer l’engagement résolu de notre pays pour une gestion efficace et moderne» a expliqué le chef du gouvernement.

Exprimez-vous!

  1. Tu perds ton temps,pauvre Zafe…
    mais c’est bien d avoir pose le pb que tout le monde connait.
    Tu n as jamais gouverne comme tonton Leon..le pays est gere par des multiples circuits /gouvernements paralleles.
    Simple question
    Peux tu mettre a la Porte un simple DG de ministere sans l’aval de qui tu sais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES