spot_imgspot_img

Gabon: Présence du lait frelaté au Gabon met les populations dans la psychose

Les populations gabonaises sont dans la psychose, suite à la publication dans le quotidien « l’Union » du week-end de l’annonce de la présence du lait chinois frelaté sur le marché local.
La psychose s’est clairement installée au Gabon depuis la confirmation de la présence de ce lait provenant de la Chine et qui y a déjà causé la mort de 4 bébés et fait de nombreux autres malades.
Dans un supermarché de Libreville, Clémentine Nzoghé, une femme de 36 ans regarde avec un brin de scepticisme, les promotions sur les produits laitiers.

« Je ne suis pas prête à acheter ces produits laitiers, mais je ne sais comment nourrir mon enfant désormais », déclare Mme Nzoghé très affectée par cette situation.

Ce samedi, quelques magasins de la place ont retiré de leurs étalages ces produits.

« Une fois après que j’ai appris la nouvelle, j’ai tout de suite arrêté d’acheter ces produits laitiers », témoigne un jeune homme.

Au Gabon, les autorités compétentes préconisent des mesures préventives. Un arrêté ministériel a été lu vendredi soir sur les antennes des médias nationaux pour informer le public de la vente de ce lait en provenance de la Chine.

Ainsi le gouvernement, par la voix de son ministre du Commerce, Paul Biyoghé Mba, invite les commerçants et les opérateurs économiques à respecter les mesures prises.

Rappelons que ce produit laitier est exporté aussi dans d’autres pays notamment au Bangladesh, le Yémen, le Burundi et la Birmanie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES